Naufrage sur le lac Kivu en RDC: 15 corps retrouvés au Rwanda

Les secours du Rwanda ont retrouvé samedi quinze corps de victimes du naufrage d’une pirogue sur le lac Kivu dans l’est de la République démocratique du Congo dans la nuit de lundi à mardi, a constaté un correspondant de l’AFP.

Les corps ont été retrouvés sur les rives du lac, côté rwandais, ont indiqué à l’AFP des responsables sur la plage municipale de Gisenyi, localité frontalière de la ville congolaise de Goma. « Cinq bateaux de sauvetage sont sur le lac actuellement pour rechercher d’autres corps », a précisé le docteur Dyrckx Dushime, président de la Croix rouge rwandaise pour le district du Rubavu.

Des sacs de plastique blanc, contenant les corps, ont été chargés à bord d’un camion par des agents de la Croix rouge sur cette plage habituellement lieu de détente pour les Rwandais et les Congolais le week-end. Les 15 corps ont été rapatriés à Goma où ils ont été enterrés dans un cimetière de la ville, a constaté un correspondant de l’AFP. D’autres corps ont été repêchés du côté congolais, a indiqué un responsable local du Sud Kivu, avançant le chiffre de 14 corps.

Le naufrage d’une embarcation entre Goma et les montagnes du Kalehe, dans la province du Sud Kivu, a endeuillé « 142 familles », d’après le président de la République Félix Tshisekedi. Le bilan exact est cependant incertain car la liste officiel des passagers (le manifeste) n’est guère fiable et omet les clandestins. Ce manifeste ne faisait état que de 49 adultes et sept enfants à bord.

Le président congolais s’est rendu jeudi par hélicoptère dans le village de Mukwidja. Aux proches des victimes, le président a annoncé avoir ordonné une enquête visant le patron de l’embarcation. Celui-ci, un colonel des forces navales, a été arrêté, a-t-on appris de sources judiciaires. Le chef de l’Etat a également décidé du port obligatoire de gilets de sauvetage par les passagers voyageant sur le lac Kivu. Il a remis mille gilets au gouverneur du Sud-Kivu.

Les routes sont difficilement praticables entre Goma et Bukavu la capitale de la province voisine du Nord Kivu en raison de leur mauvais état et de la présence de groupes armés actifs dans la région.

D.C avec AFP

 
VOIR AUSSI