Notre-Dame de Paris : un cabinet d’architecture suédois propose de construire une piscine publique géante sur le toit

Les architectes de l’UMA envisagent de soumettre un projet de construction de piscine géante sur le toit de la cathédrale Notre-Dame dans le cadre du concours international annoncé par le gouvernement.

Alors que le gouvernement a fait part de sa volonté de lancer un concours international d’architecture pour reconstruire la flèche et la charpente de la cathédrale Notre-Dame en les adaptant « aux techniques et aux enjeux de notre époque », plusieurs cabinets ont déjà planché sur le sujet.

C’est notamment le cas du cabinet d’architecture suédois Ulf Mejergren Architects (UMA) basé à Stockholm dont le site World architecture s’est récemment fait l’écho. Les architectes suédois envisagent en effet d’installer une piscine géante sur le toit de la cathédrale, afin de doter la structure d’un « nouvel espace méditatif offrant une vue incomparable sur Paris ».

« Un espace propice à la réflexion et à l’introspection »

« Notre projet propose une expérience spatiale complémentaire au bâtiment originel qui permettra de faire le lien avec le sentiment d’émerveillement que peut susciter l’intérieur de la cathédrale ; un espace propice à la réflexion et à l’introspection », expliquent les architectes.

« La flèche a disparu, mais les douze statues des apôtres qui avaient été retirées pour être restaurées et ont réussi à échapper à l’incendie sont à nouveau sur le toit, elles tiendront désormais lieu de gardiennes autour d’une grande piscine publique qui occupera tout le toit », poursuit l’UMA.

Pour les membres du cabinet fondé par Ulf Mejergren en 2010, l’édifice pluricentenaire a vocation à s’inscrire davantage dans le paysage urbain parisien.

« Selon nous, une cathédrale n’est pas destinée à faire figure d’îlot au milieu de la cité, elle doit au contraire appartenir à la ville et à ses habitants », conclut le cabinet suédois.

 
VOIR AUSSI