La population afro-américaine soutient de plus en plus Trump, selon certains sondages

De plus en plus d’Afro-Américains affirment qu’ils approuvent le travail du président Donald Trump, selon les sondages Rasmussen.

Le président Trump a obtenu l’approbation de 35 % des potentiels voteurs afro-américains, note une mise à jour quotidienne d’un firme de sondage publiée le 4 octobre.

L’entreprise Rasmussen affiche généralement des résultats qui sont plus favorables aux républicains que les autres sondeurs, mais même par rapport à ses propres chiffres, M. Trump avait recueilli plus de soutien dans la communauté afro-américaine.

Le 6 août, le sondage a montré que 29 % des Afro-Américains étaient en faveur de Trump, contre 15 % le 3 août 2017.

Les sondages Reuters/Ipsos ont fait remarquer une amélioration plus modérée, avec une approbation d’environ 15 % chez les Afro-Américains (du 28 septembre au 2 octobre), contre environ 11 % un mois auparavant (du 24 août au 31 août).

Lancer ses arguments en faveur des votes afro-américains

M. Trump a consacré beaucoup de temps à faire valoir sa vision auprès de la population d’Afrique, en se concentrant sur « des communautés plus sécurisées, une excellente éducation et des emplois bien rémunérés ».

Jusqu’à présent, les choses avancent à sa façon sur plusieurs paramètres cruciaux.

Le taux de chômage des Africains-Américains est le plus bas jamais enregistré, d’après des données gouvernementales remontant jusqu’en 1972.

De plus, les crimes violents ont légèrement diminué en 2017 après deux années d’augmentation. Bien que le taux d’homicides ait chuté de moins de 1 %, il contraste avec le bond de plus de 20 % enregistré au cours des deux années précédentes. La dernière période de deux ans au cours de laquelle le taux d’homicides a grimpé en flèche a été entre 1966 et 1968.

Le président Trump a également présenté l’immigration illégale comme une question de droits civils, soulignant qu’un afflux de main-d’œuvre bon marché en provenance de l’étranger fait le plus mal aux communautés afro-américaines. Les Afro-Américains, en moyenne, ont moins d’instruction, ce qui les empêche de rivaliser avec les immigrants illégaux pour l’emploi.

En avril, Donald Trump a signé un décret pour apporter des changements à l’aide sociale. L’un des points forts sera de « promouvoir des réseaux sociaux forts comme moyen d’échapper durablement à la pauvreté (y compris par le travail et le mariage) ».

L’éclatement de la famille a été largement lié à la pauvreté et à la délinquance infantile, indépendamment de la race. Mais la communauté afro-américaine, au sein de laquelle environ 70 % des enfants naissent hors mariage, a été particulièrement touchée par le sort de la monoparentalité. Selon la Heritage Foundation, un groupe de réflexion conservateur, environ 80 % de toute la pauvreté infantile à long terme se concentre dans les familles monoparentales.

Les élections de mi-mandat sera la clé de son succès

Convaincre la communauté afro-américaine de donner une chance à sa politique pourrait aider Donald Trump à aider les candidats républicains aux élections de mi-mandat du 6 novembre.

Les électeurs auront l’occasion de remanier la Chambre des représentants, où les républicains détiennent actuellement 235 sièges, contre 193 pour les démocrates. Des bulletins de vote seront également déposés sur 35 sièges au Sénat, dont 23 sont occupés par des démocrates, deux par des indépendants alliés aux démocrates et huit par des républicains.

Les républicains doivent conserver des majorités dans les deux chambres pour continuer à déployer l’ordre du jour du président, ce qui fait des élections de mi-parcours souvent négligées une sorte de référendum sur le président lui-même. Les démocrates se sont concentrés intensément sur le blocage de l’ordre du jour de Trump, mais ce temps et ces efforts se sont faits au détriment de la communication de tout ordre du jour concurrent, un facteur sur lequel le président capitalise.

« Si le chômage des Afro-Américains est maintenant au plus bas niveau de l’histoire, le revenu médian le plus élevé, et que vous ajoutez toutes les autres choses que j’ai accomplies, comment les démocrates, qui n’ont RIEN fait pour les Afro-Américains à part PARLER, peuvent-ils obtenir le vote des Afro-Américains ? », a écrit le président Trump  dans un tweet du 30 septembre. « Et ça ne fera que s’améliorer ! »

Références (sources anglaises) :

Approbation de 35 % des voteurs potentiels Afro-Américains :
https://twitter.com/Rasmussen_Poll/status/1047939419192274944

Approbation de 29 % de supporters afro-américains pour Trump le 6 août :
https://twitter.com/Rasmussen_Poll/status/1026518994117902338

Approbation de 15 % de supporters afro-américains pour Trump le 3 août : https://twitter.com/rasmussen_poll/status/1025401151963844608

Approbation de la présidence selon les sondages Reuters/Ipsos :
http://polling.reuters.com/#!response/CP3_2/type/oneshot/filters/SC_RACE:2/dates/20180928-20181002/collapsed/true

Arguments favorables à la communauté afro-américains :
https://www.youtube.com/watch?v=tmjGXZj26pA

Preuves à l’appui du taux de chômage le plus bas :
https://beta.bls.gov/dataViewer/view/timeseries/LNS14000006;jsessionid=CFCC215AD267EA3BE5ED9EF99F378463

Meurtres à la baisse, en contraste avec la hausse de 20 % des deux années précédentes :
https://www.theepochtimes.com/homicide-rate-up-20-percent-in-us-2014-2016-most-since-1968_2320941.html

Crimes violents en déclin :
https://www.theepochtimes.com/violent-crime-down-in-2017-after-2-year-spike-fbi-says_2671236.html

Décret pour changer l’aide sociale :
https://www.whitehouse.gov/presidential-actions/executive-order-reducing-poverty-america-promoting-opportunity-economic-mobility/

Heritage Foundation, qui indique que 80 % de la pauvreté infantile à long terme se joue dans des familles monoparentales : https://www.heritage.org/welfare/commentary/trump-issued-call-welfare-reform-here-are-4-actions-policymakers-can-take

Le revenu médian, revenu de la classe moyenne le plus haut de tous les temps (depuis 1967, début de l’enregistrement des données) :
https://www.theepochtimes.com/middle-class-income-rises-to-highest-on-record_2660932.html

Version originale

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires

VIDÉO RECOMMANDÉE :

Un clandestin algérien interpelle Emmanuel Macron pendant
sa visite à Marseille : « On est sans-papiers, on t’aime trop ici ! »

 
VOIR AUSSI