VIDÉO – Quatre lions investissent une route d’Afrique du Sud remplie d’automobilistes

Une vidéo montre le moment où plusieurs lions ont bloqué la circulation d’une route en Afrique du Sud.

De nouvelles images affichées sur le compte Facebook des Lions du parc Kruger et de Sabi Sand montrent quatre lions « en patrouille » dans le parc national Kruger.

La vidéo a généré plus de 2 millions de visionnements sur la page Lions Of Kruger Park And Sabi Sand de Facebook.

« Quel spectacle magnifique », a dit un utilisateur de Facebook.

« Des animaux si majestueux, on ne peut s’empêcher de les admirer », dit un autre.

« Les anciens à la tête des nouveaux chefs de file de la troupe – une belle vue », a ajouté une personne.

« Quelles créatures MAGNIFIQUES ! », ajouta un autre. « Éblouissants mais effrayants », a déclaré une troisième personne.

Selon le photographe animalier Grant Atkinson, « les lions mâles en Afrique australe vivent généralement en coalitions. Dans la région de l’Afrique australe, au sud du Zambèze, la taille moyenne de la coalition est d’environ deux mâles. La taille réelle des coalitions peut varier de deux mâles à sept mâles. »

« Ces coalitions sont normalement composées de lions qui sont frères, et souvent demi-frères, et cousins. Ces mâles font généralement leurs débuts lorsqu’ils sont encore tout petits, vivant dans leur troupe natale. Il a été documenté que des mâles sans lien de parenté peuvent s’unir et former des coalitions plus tard dans leur vie », a-t-il ajouté.

Grant Atkinson a dit que les coalitions de lions réussies peuvent facilement trouver des femelles.

Et lorsqu’ils ont « réussi à avoir le contact avec des femelles, ils s’installent généralement pendant un certain temps et passent beaucoup de temps à s’accoupler et à engendrer des petits », dit-il.

« Une autre chose qui se produit, c’est que les mâles au sein d’une coalition peuvent aussi commencer à se déplacer par eux-mêmes. Presque invariablement, ces mouvements d’émancipation solitaires des mâles sont temporaires et sont motivés par le désir de trouver de nouvelles femelles. Les mâles errants retournent généralement, au bout d’une journée ou peut-être d’une semaine, chez leurs partenaires de la coalition », a observé le photographe.

Lutte virale avec les hyènes

Il y a quelques semaines, des images d’un lion repoussant plus de 20 hyènes ont été partagées en masse.

Le lion, nommé Red, entre en territoire hyène et se fait encercler.

« Au fur et à mesure qu’ils grandissent, les jeunes mâles commencent à explorer les frontières du territoire de la troupe », dit le commentateur de la BBC. « Red s’est aventuré seul au milieu du camp d’hyènes. »

Plus de 20 hyènes grouillent alors autour du lion, s’approchant de plus en plus près.

Ils attaquent le lion à tour de rôle en groupes. Le lion ne peut pas tous les combattre en même temps.

Puis, un autre lion, Tatu, en entendant « l’agitation », vient à la rescousse.

Une girafe donne un coup de pied à un lion

Dans une autre séquence virale de Planet Earth II, on voit une girafe donner un coup de pied à un lion en pleine face.
Les gros chats courent après la girafe, qui semble piégée. Cependant, juste au moment où une lionne essaie de se jeter sur l’animal, le grand animal grégaire lui donne un coup de pied dans la face.

Un lionceau avec son père

Dans le parc national d’Etosha, en Namibie, ce mois-ci, un jeune lion est vu en train de jouer au combat avec son père.

Jason Kandume, un photographe originaire du nord de la Namibie, a saisi la scène en novembre.

« J’essaie toujours de respecter la nature et la faune. Je ne les dérange ni ne les poursuis. Je vois des gens utiliser des drones dans les parcs, ce qui, à mon avis, n’est pas bien », a-t-il déclaré au Daily Mail. « Si tu utilises un drone, tu ne peux pas rencontrer ce genre de situation où les animaux jouent librement et ne se sentent pas menacés. »

« J’étais au point d’eau pour photographier des rhinocéros la nuit précédente quand j’ai entendu des lions rugir, alors je savais qu’ils ne se trouvaient pas très loin », a-t-il déclaré, en ajoutant : « Les lions sont faciles à trouver tant que vous connaissez leur comportement. Ils sont connus pour être actifs la nuit, tôt le matin et en fin d’après-midi. Alors je préfère me lever tôt pour prendre des photos qui montreront leur comportement. »

« Le timing est la clé avec les lions car ils peuvent dormir jusqu’à 20 heures par jour. Ils passent la plupart de leur temps à dormir à l’ombre pendant la journée, surtout en été. »

Espèces menacées

Selon la Liste rouge de l’UICN, entre 20 000 et 39 000 lions sont dispersés dans les régions sauvages d’Afrique.

Le Fonds mondial pour la nature (WWF World Wildlife Fund) déclare : « Les Lions sont les principaux prédateurs dans leur environnement, qu’il s’agisse de prairies, de déserts ou de forêts ouvertes. Cela signifie qu’ils jouent un rôle crucial dans le maintien d’un équilibre sain entre les autres animaux, en particulier les herbivores comme le zèbre et les gnous, qui à leur tour influencent l’état des prairies et des forêts. »

Salam, 5 ans, un lion d’Afrique, se tient sur les branches d’un arbre lors du safari du Ramt Gan près de Tel Aviv, Israël, le mardi 26 novembre 2013. Les lions grimpants sont relativement rares et leurs populations sont surtout connues dans le parc national de la Reine Elizabeth en Ouganda et dans le parc national du lac Manyara en Tanzanie. (AP Photo/Ariel Schalit)

Il ajoute que les trois quarts des populations de lions d’Afrique sont en déclin.

Version originale

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

VIDÉO RECOMMANDÉE :

Elle découvre une femelle puma endormie sur son sofa…
et tente de communiquer avec elle

 
VOIR AUSSI