Renversée par une voiture en fuite à Nantes, Sara lance un appel à témoins

Par Léonard Plantain
24 novembre 2022 11:28 Mis à jour: 24 novembre 2022 11:34

Samedi 12 novembre, Sara, 21 ans, a été percutée et laissée pour morte sur un passage piéton du quartier Beauséjour à Nantes. Depuis, alitée, elle souffre de plusieurs fractures. Elle a lancé un appel sur les réseaux sociaux pour retrouver la voiture en fuite.

Depuis mi-novembre, Sara est hospitalisée au CHU de Nantes et doit encore rester alitée pour 5 semaines en raison de plusieurs fractures, notamment à la hanche et au bassin, a rapporté 20 Minutes. Mais que s’est-il passé ? Samedi 12 novembre, vers 20h50, cette jeune aide-soignante a été percutée par une voiture alors qu’elle quittait l’établissement hospitalier Beauséjour où elle travaille.

« J’ai traversé le passage piéton lorsqu’une petite voiture gris clair m’a foncé dessus. J’ai aperçu le regard du conducteur avant l’impact, un jeune homme brun. Il a accéléré, m’a percutée, projetant mon corps 13 mètres plus loin », a-t-elle raconté.

De plus, après l’accident, le conducteur en question ne s’est pas arrêté et a disparu dans la nuit, a rapporté Ouest-France. « Il m’a laissée pour morte sur la route, en sang et brisée, incapable de bouger et terrorisée », se souvient-elle. Un conducteur qui n’a d’ailleurs pas encore été identifié. « La police m’a dit qu’il n’y avait pas de caméra sur le lieu de l’accident. Seul un morceau de plaque d’immatriculation portant le numéro 56 a été retrouvé », a-t-elle expliqué.

Depuis, afin de pouvoir récolter des informations supplémentaires concernant le responsable de l’accident, Sara a décidé de lancer elle-même un appel à témoins via Facebook, dont voici le message :

Un appel à témoins dont elle espère qu’il pourra faire avancer l’enquête de police en cours. « Je ne peux pas bouger de mon lit d’hôpital. Aidez-moi s’il vous plaît », a-t-elle conclu.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.