SUD-OUEST – Un couple de bijoutiers décide de participer à la collecte de nourriture des Restos du Cœur, ce qu’il fait est bouleversant

Vendredi dernier, le 9 mars, les Restos du Cœur donnaient le coup d’envoi de leur 33e campagne de collecte nationale. Organisé chaque année, cet événement permet de compléter les sources d’approvisionnement et de proposer une alimentation plus diversifiée aux personnes accueillies par l’association. À Soustons, un couple de bijoutiers en a profité pour offrir 400 kg de nourriture à l’antenne locale des Restos.

« J’offre du bonheur et du rêve en vendant des bijoux et j’aimerais que cela profite à tout le monde », confie Yannick Le Morvan au micro de France Bleu.

Propriétaire de la bijouterie SO OR, qu’il dirige avec son épouse Solange, cet habitant des Landes était ravi de participer à la collecte et de pouvoir venir en aide aux plus démunis. Conscient de la situation privilégiée dont lui et sa conjointe bénéficient, il avait à cœur de faire un geste fort envers la communauté.

« J’ai vu des familles et ça m’a beaucoup touché »

Pour la deuxième année consécutive, Yannick et Solange ont donc décidé de faire un don à l’association fondée par Coluche en 1985. Touchés par la précarité qui frappe bon nombre de Soustonnais, ils souhaitaient partager un peu de leur réussite avec ceux qui n’ont rien.

« La pauvreté existe réellement à Soustons, et cela ne va pas en diminuant. Ça a augmenté encore cette année, il y a davantage de familles. Je me suis rendu sur place et malheureusement, il y a des gens qui étaient déjà là de bonne heure, qui attendaient que les Restos du Cœur ouvrent. J’ai vu des familles et ça m’a beaucoup touché », explique le bijoutier à nos confrères de France Bleu.

« Je ne veux pas qu’il y ait ça en France, ça ne devrait pas exister », ajoute-t-il dans la foulée.

Selon France Bleu, plus de 6000 personnes bénéficient des Restos du Cœur dans les Landes. L’an dernier, près de 70 tonnes de nourritures avaient été récoltées par les bénévoles de la région.

« Si on donnait tous un petit peu, ce serait énorme »

Cette année, le couple de bijoutiers a offert 400 kg de pâtes et de riz, un beau geste qui permettra de nourrir plusieurs familles pendant longtemps.

« C’est énorme par le chiffre. 400 kilos, c’est énorme. Mais c’est peu par rapport à ce dont ces gens-là on besoin. Si on donnait tous un petit peu, ce serait énorme », souligne Yannick.

L’an dernier, dans le cadre de leur campagne de collecte nationale, les Restos du Cœur avaient récolté environ 7500 tonnes de denrées, soit l’équivalent de 7,5 millions de repas à distribuer. Plus de 75 000 bénévoles avaient participé à l’opération dans 6 900 magasins. Face à la hausse des besoins, l’association espère bien dépasser cet objectif cette année.

Un moment fort en matière de solidarité

Mobilisées dans les hypermarchés, les supermarchés et les magasins de proximité, les équipes des Restos du Cœur sensibilisent tous les ans la population aux besoins des personnes défavorisées et collectent produits alimentaires non périssables, produits pour bébés et produits d’hygiène.

Cet événement constitue un moment fort en matière de convivialité et de solidarité. Bien que la collecte soit terminée, il n’est pas trop tard pour donner.

Les Restos du Cœur manquent surtout de produits d’hygiène (savons, gels douche, shampoings, rasoirs, brosses à dents, dentifrice, hygiène féminine, etc.), d’huile et de goûters pour les enfants (gâteaux, briques de lait ou de jus, chocolat en poudre, etc.).

Si vous avez apprécié cet article, partagez-le avec vos amis et laissez-nous un commentaire pour nous donner votre avis !

 
VOIR AUSSI