Val-d’Oise : une patrouille de police tombe dans un guet-apens et reçoit une pluie de cocktails Molotov

Les fonctionnaires ont déposé plainte pour « tentative d’homicide volontaire sur personne dépositaire de l’autorité publique ».

Dans la nuit du lundi 13 au mardi 14 mai, des fonctionnaires de police patrouillant à Goussainville (Val-d’Oise) ont été victimes d’un guet-apens tendu par une vingtaine de malfrats qui avaient pris soin de masquer leur visage et de se dissimuler sous des capuches.

Alors qu’ils circulent à bord de leur véhicule rue Malcom X, les policiers se retrouvent bloqués par une Mini stationnée au beau milieu de la voie rapporte Le Parisien. Les occupants de la Mini s’enfuient alors en direction de la place Danielle Casanova.

Une fois sortis de leur fourgon, les agents sont pris à partie par une vingtaine de voyous, essuyant des jets de pierre et de cocktails Molotov. Touchée par un projectile enflammé, la Mini s’embrase immédiatement.

« Ils ont eu beaucoup de chance »

Les policiers parviendront finalement à regagner l’habitacle de leur véhicule et à redémarrer, poussant la Mini en flammes. Ils réussiront à quitter les lieux en empruntant la rue Henri Dunant et à se mettre à l’abri afin d’éteindre un début d’incendie qui avait pris sur leur fourgon.

« Ils n’ont pas été blessés grâce à leur gilet pare-balles qui a amorti les impacts, ils ont eu beaucoup de chance», a expliqué un fonctionnaire de police dans les colonnes du Parisien.

Une vidéo du guet-apens a été diffusée sur les réseaux sociaux. On peut y entendre un individu hurler : « Tiens-les, tiens-les ! » en parlant des membres des forces de l’ordre, tandis qu’un cocktail Molotov atterrit sur le pare-brise du véhicule de police.

Cinq autres véhicules en stationnement ont été dégradés au cours de l’échauffourée. Les agents attaqués ont déposé plainte pour « tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique ».

 
VOIR AUSSI