Vidéo : une araignée «géante» rampe vers un policier lors d’un contrôle routier

L'araignée était parfaitement positionnée sur le pare-brise de l'officier

Une caméra de la police a immortalisé l’instant où une araignée traversait le pare-brise d’un policier au moment précis où il arrêtait un automobiliste.

La vidéo de 30 secondes, publiée sur Facebook par le service de police de Fulshear au Texas, présente une illusion d’optique, montrant l’araignée qui, en apparaissant depuis le pare-brise de la voiture, se dirige vers l’endroit où se trouvait l’agent, selon le point de vue de la caméra.

« Qui a besoin d’effets spéciaux hollywoodiens ? », a écrit la police. « Cette petite bête était parfaitement positionnée sur le pare-brise de la voiture de patrouille et a donné à notre employé, qui examinait la vidéo, ‘une peur bleue d’Halloween’. »

Un certain nombre de personnes ont, semble-t-il, accusé le département de police d’avoir fait le montage de la vidéo, car elles refusaient de croire que c’était réel.

« Il faut avouer qu’effectivement, ça a l’air faux. Sur un grand écran, il est plus facile de dire qu’elle marche sur le pare-brise », ajoute le département, d’après le Houston Chronicle.

La vidéo a été prise le 10 octobre lors d’un contrôle routier.

On ne sait pas très bien de quel type d’araignée il s’agit.

Les arrêts de la circulation sont dangereux pour la police

Au cours des dernières semaines, il y a eu plusieurs cas dramatiques où la police a été prise dans des fusillades ou s’est retrouvée dans des situations dangereuses avec les suspects lors de contrôles routiers.

Le 18 septembre, un bureau de shérif du Colorado a diffusé les images d’un homme qui sortait d’un véhicule immobilisé et pointait une arme sur les agents. « Alors qu’il continuait à avancer hors du véhicule, les adjoints ont tiré plusieurs fois sur Askins, le blessant mortellement », a déclaré le bureau.

Le National Law Enforcement Memorial Fund (pdf) a déclaré que les contrôles routiers sont notoirement dangereux pour les policiers aux États-Unis. Selon le rapport annuel du groupe, les principaux décès d’agents tués par balle en 2017 sont survenus alors qu’ils intervenaient dans le cadre d’incidents domestiques et lors d’interpellations routières.

Et, selon les chiffres les plus récents publiés par le Bureau of Justice Statistics des États-Unis, « un pourcentage plus élevé de conducteurs (12 %) que de conductrices (8 %) ont été arrêtés par la police en 2011 ». Il ajoute : « En 2011, environ 3 % des contrôles routiers ont mené à une fouille du conducteur, du véhicule ou des deux. Les policiers étaient plus susceptibles de fouiller les conducteurs (4 p. 100) que les conductrices (2 p. 100). »

Version originale

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

VIDÉO RECOMMANDÉE :

Une pieuvre géante entoure ses tentacules autour de ma planche à pagaie !

 
VOIR AUSSI