Un grand requin blanc préservé retrouvé à l’intérieur d’un parc animalier abandonné

Un homme a découvert le corps d’un grand requin blanc en explorant un parc abandonné en Australie.

La découverte a été faite dans un parc animalier abandonné à Victoria, qui aurait été occupé par des squatteurs, comme l’a rapporté le Daily Mail.

Les vieux meubles, les vieux appareils électroménagers, les vitres brisées et les papiers peints détruits sont ce qu’il reste du parc autrefois prospère.

Mais la personne, « Lukie Mc » , a trouvé la carcasse d’un grand requin blanc géant suspendu dans un réservoir vert apparemment rempli de liquide d’embaumement, ou formaldéhyde.

Un panneau près du grand poisson indique « requin mystérieux » , selon News.com.au.

Le requin est mort en 1998 dans des filets de pêche au thon en Afrique du Sud avant d’être transporté en Australie.

D’après les rapports, le ministère de la Durabilité et de l’Environnement a fermé le parc en 2012 en raison de la maltraitance et de l’absence de permis pour exposer certains animaux au public.

Une vidéo de 30 minutes de personnes explorant le parc animalier a été postée sur YouTube et a été visionnée près de 10 millions de fois.

« Que diable, voyez vous ça ? » dit une personne dans la vidéo. « C’est aussi terrifiant que… »

Et cette semaine, le photographe Dom Krapski s’est mis à la recherche du parc animalier.

Voir cette publication sur Instagram

And now, some word vomit: Got told about this on the hush-hush a few weeks back and now it seems everyone knows about it thanks to YouTube. A couple of hours out of town, there’s a large white shark rotting in a display tank in an abandoned amusement park. Vandals recently tore the roof off the tank and I guess in a couple more weeks, this’ll all be gone. With the tank open, a lot of the preservative juice within has already evaporated, and it’s only a matter of time before someone smashes the glass on the sides and this reverts to being urban myth and as opposed to an actual thing. I remember a few years back I went to see a similarly kept giant squid in New Zealand and the idea of that was so thrilling that there was no possible way the actual carcass could live up to my expectations. I remembered the vivid colouring of squids I’d caught as a child; how alive they were when I hauled them out of the water. I couldn’t help but envisage some some huge extrapolation of that. In person, the remains of the squid amounted to collapsed white flesh in a translucent soup. It didn’t even seem that big, compared to the room it was shown in. Smaller, experientially, than live animals I’d touched with my hands rather than my eyes. The same again here. A friend and I bought respirators and drove out to see the thing today. The shed was easy to find; the shark itself was gross and boring. The fumes weren’t bad enough, I think, to warrant our outlay on safety gear. Peering into the tank, we could barely see anything through the cloudy fluid. Afterwards, as we drove away, I got lost in the telling of a story about a room in an abandoned government building I’d stumbled across the last time I did this urban exploration malarky fifteen years ago. That space was full of gay porn and Phil Collins tapes and reeked to high heaven of ass, wet carpet and anal lube. I got so caught up in the telling of that experience that it wholly transcended it’s small actual pleasures and became alive and whole with the colour and scent and etcetera of suggestion.

Une publication partagée par Dom (@krapski) le

« Le hangar à requins a été la première chose que nous avons trouvé, à deux minutes de marche de la porte de la propriété. Nous venions d’ouvrir une porte roulante et c’était là : un énorme réservoir sombre, entouré de fouillis, » écrit Dom Krapski dans Vice Australia.

Il a fini par prendre des photos du requin.

« Des vandales ont récemment arraché le toit du réservoir et je suppose que dans quelques semaines, tout cela sera parti » , a-t-il aussi écrit sur Instagram.

Il a dit que quelqu’un est entré par effraction dans le réservoir, provoquant l’évaporation des produits chimiques.

Il a ajouté : « Avec le réservoir ouvert, une grande partie du produit de conservation qui se trouve à l’intérieur s’est déjà évaporé, et ce n’est qu’une question de temps avant que quelqu’un brise le verre sur les côtés et cela redeviendra une légende urbaine et non quelque chose de bien réel. »

Dans la vidéo YouTube, des vêtements, des photos de famille, de la nourriture dans le réfrigérateur, des divans, des matelas, une télévision et d’autres articles suggèrent que des squatteurs ont fait main basse sur l’immeuble.

Des bouteilles de lait vides datées d’avril 2016 ont également été découvertes.

« Il y a quelques semaines, on m’en a parlé en cachette et maintenant il semblerait que tout le monde le sache grâce à YouTube » , a déclaré Dom Krapksi, par le biais du Daily Mail.

Un Requin Sauvage Rare Ayant 300 Dents

Des scientifiques étudiant la vie des phoques, au large du Portugal, ont capturé un requin préhistorique ayant 300 dents.

Un requin à collerette exposé au Musée des sciences marines de Shimonoseki (Kaikyoukan/ http://opencage.info)

Le requin à plumes de 1,80 m de long existe sous sa forme actuelle depuis 80 millions d’années, ce qui en fait l’une des espèces les plus anciennes vivant aujourd’hui.

Sa forme corporelle et le nombre de branchies sont semblables aux fossiles de requins qui vivaient il y a 350 millions d’années.

Dans cette photo publiée par Awashima Marine Park, un requin Frill de 1,6 mètre de long nage dans un réservoir après avoir été trouvé par un pêcheur dans une baie à Numazu (Awashima Marine Park/Getty Images).

Des scientifiques de l’Institut de la mer et de l’atmosphère travaillaient sur un projet visant à éliminer les « prises accessoires », c’est-à-dire les poissons non désirés entraînés et souvent tués par inadvertance par des pêcheurs commerciaux au chalut pour des poissons de consommation – quand ils ont attrapé ce poisson fossile vivant, a rapporté le Daily Mail.

Version originale

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

VIDÉO RECOMMANDÉE :

Voici l’animal le plus braconné au monde…
et ceux qui font tout pour le sauver

 
VOIR AUSSI