Après une expérience de mort imminente, une chinoise profondément athée et marxiste se rend compte de son erreur

Xue-Mei était un membre actif du Parti communiste chinois, le marxisme était profondément ancré dans son esprit. « J’étais profondément une athée », a-t-elle dit dans un post sur le site Internet de la Fondation de Recherche d’Expérience de mort imminente (NDERF). Cependant, une expérience de mort imminente profonde « a complètement changé mes perspectives sur la signification de la vie et l’éthique du monde entier », a-t-elle affirmé.

Elle avait une toux chronique et allait souvent dans une clinique médicale pour des traitements antibiotiques. Lors de l’un des traitements, elle a eu une mauvaise réaction aux médicaments. Allongée sur un lit à l’hôpital, avec une perfusion intraveineuse d’antibiotiques, elle a soudainement entendu quelque chose comme un train sifflant le long des rails.

Une mauvaise réaction aux médicaments a causé une perte de conscience et elle a senti qu’elle entrait dans un tunnel sombre.

«Je suis tombée dans un tunnel sombre et j’avançais », a-t-elle dit. «Je me suis sentie très nerveuse, me demandant ‘Qu’est-ce qui ne va pas avec moi ?’ J’allais bien à ce moment, mais comment se fait-il que tout a changé ? J’ai voulu m’arrêter et revenir, mais je me déplaçais en avant de manière incontrôlée et je ne pouvais pas retourner. J’ai crié frénétiquement, mais j’étais muette. J’ai essayé de lutter contre ça, mais mes efforts ont été en vain. Je me suis perçue comme une tache projetée dans une voie circulaire sans fin. »

Si c’était la mort, ce n’était pas à quoi elle s’attendait.

Elle s’est rendu compte qu’elle avait été séparée de son corps et elle s’est demandé si c’était cela la mort. S’il en est ainsi, elle a pensé, ce n’était pas la fin à laquelle elle s’attendait auparavant. «Je n’ai pas disparu, mais plutôt j’ai été isolée du monde physique. Je ne sentais aucune douleur. Je planais… comme une plume et me sentais très confortable. »

Des êtres l’ont entourée, avec beaucoup de compassion en la consolant et ils ont communiqué avec elle par télépathie pour dissiper sa confusion. «Je n’étais plus dans le tunnel long et sombre… j’étais dans un monde brillant, chaud et pur. Je me sentais complètement délivrée, sans aucune angoisse, cela avait été remplacé par un sentiment de paix éternelle et le bonheur », a-t-elle dit.

Elle a vu le monde entier différemment à un niveau microscopique.

(Rizenagard)

Elle a vu que chaque molécule d’un objet avait la forme de cet objet. Elle a vu que des particules microscopiques pouvaient contenir des mondes. Elle a senti plusieurs dimensions différentes coexister. En percevant cet autre royaume, elle pouvait aussi voir ce qui se passait autour de son corps physique – son électrocardiogramme sonner, quelqu’un qui essayait de la réveiller, le docteur donnant des conseils à d’autres personnes, elle a même vu à travers un mur deux cintres suspendus dans une armoire.

Quand elle a vu le docteur s’approcher, elle savait qu’elle devait attirer son attention pour qu’il puisse la sauver. Elle avait encore des choses à accomplir dans sa vie, s’occuper de son jeune enfant et elle ne voulait pas que ses parents aient à déplorer son décès.

« Mon esprit a plongé en bas brusquement, je sentais que ma tête tournait. Finalement, j’ai réincorporé mon corps. Quand j’ai ouvert mes yeux pour m’assoir, j’ai commencé à vomir, j’ai commencé à vomir sans arrêt », a-t-elle dit.

Le docteur était étonné par la quantité de liquide noir qu’elle a vomi, cela semblait trop pour pouvoir être contenu dans son estomac. Pour elle, c’était un nettoyage.

Elle est reconnaissante pour l’expérience qu’elle a vécue, parce que sa crainte de la mort a diminué et sa compréhension matérialiste du monde a changé.

Version originale: Chinese communist has near-death experience, realizes atheism and Marxism are wrong

 
VOIR AUSSI