L’église russe demande d’enlever le corps de Lénine de la Place Rouge à Moscou

Un siècle s’est écoulé depuis que la révolution bolchevique d’octobre 1917 a amené, pour la première fois dans l’histoire, un régime communiste au pouvoir d’un État-nation.

Même si Vladimir Lénine, premier leadeur soviétique, n’a régné qu’un peu moins de sept ans, jusqu’à sa mort en janvier 1924, son héritage a duré beaucoup plus longtemps. Après sa mort, le corps de Lénine a été embaumé avant d’être placé dans un bâtiment spécial érigé sur la Place Rouge de Moscou, connu sous le nom de Mausolée de Lénine ou le Tombeau de Lénine. Depuis lors, ce corps est exposé au public.

Aujourd’hui, l’Église orthodoxe russe hors frontières de la Russie demande que le corps de Lénine soit enlevé de la Place Rouge.

Environ 10 millions de personnes auraient succombé sous le régime de Lénine à cause des famines et des persécutions. L’auteur Alexandre Soljenitsyne, qui a obtenu le Prix Nobel, a souligné dans son chef-d’œuvre de 1974 intitulé « L’Archipel du Goulag » que la répression massive des citoyens russes et soviétiques avait commencé déjà sous Lénine et ses bolcheviks – et non sous Joseph Staline, le dictateur qui a succédé à Lénine. En outre, entre 1921 et 1922, des millions de personnes sont mortes de faim lors de la famine dans la région de Volga (Povoljie) lorsque les paysans avaient même pratiqué le cannibalisme pour survivre. Le Livre noir du communisme explique que Lénine aurait ordonné la confiscation des vivres produites par les paysans et utilisé cela comme une forme de répression politique.

L’Église orthodoxe russe hors frontières de la Russie demande d’enlever les images et symboles de Lénine dans toute la Russie. « La libération de la Place Rouge des restes du principal bourreau du XXe siècle, ainsi que la destruction de tous les monuments qui lui sont dédiés, pourraient devenir l’un des symboles de la réconciliation du peuple russe », peut-on lire dans sa déclaration reproduite par l’agence officielle russe Interfax.

Cette église a été crée après 1917 par des prêtres et des leadeurs religieux qui avaient fui le régime communiste et sa répression envers toute forme de religion.

Après la mort de Staline, son corps embaumé avait été placé au Mausolée à côté de celui de Lénine. En 1961, il a été enlevé du Mausolée et enterré juste à côté, à la Place Rouge, suite à la campagne de «déstalinisation» lancé par le dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev qui a succédé à Staline.

On estime que le communisme a tué au moins 100 millions de personnes, bien que ses crimes ne soient pas recensés et que cette idéologie persiste toujours. Epoch Times tâche d’exposer l’histoire et les croyances de cette doctrine, qui a servi de base à la tyrannie et à la destruction des peuples depuis son émergence. On peut trouver la série complète de ces articles dans la rubrique « Histoire cachée du communisme ».

Version anglaise : Russian Church Calls for Vladimir Lenin’s Body to Be Removed From Moscow’s Red Square

 
VOIR AUSSI