Une enseignante : « La méditation a transformé mes enfants chahuteurs en élèves modèles »

À Montevideo, la capitale de l’Uruguay, une école faisait face à des problèmes de discipline avec ses élèves. Un projet a été lancé en mars 2016 visant à créer une atmosphère plus calme dans la salle de classe.

Une enseignante de 6ème, Yennyfer Quartino, a pris une approche moins habituelle et a présenté à ses étudiants la pratique de méditation du Falun Gong, qui a beaucoup amélioré sa propre santé physique et morale.

Le Falun Gong est un système de croyance comprenant les valeurs de Vérité, Bonté et Tolérance avec un exercice de méditation, et est pratiqué dans plus de 100 pays autour du monde.

Comme Mme Quartino écrit à propos de son projet : « La paix dans la société ne peut exister là où il y a la violence, et c’est en nous-même que commence la transformation. » Aussi ce projet visait à développer la coexistence pacifique « où le respect, la communication, l’écoute et un traitement équitable peuvent être atteints. »

Les élèves de Quartino, ayant entre 11 et 14 ans, avaient des problèmes de fatigue et un manque de concentration dans la salle de classe, avec des disputes fréquentes éclatant entre eux.

« La journée d’école est longue », a rapporté Quartino à Minghui.org. « Beaucoup d’élèves étaient fatigués, n’avaient pas d’énergie, et ne pouvaient pas se concentrer sur le travail scolaire. »

Quartino a enseigné au même groupe d’élèves depuis le CM2, et elle avait précédemment fait des tentatives pour calmer les problèmes disciplinaires de ses élèves, sans succès.

« Cette année nous avons décidé d’essayer quelque chose de différent, qui est le Falun Dafa, et les résultats ont été formidables », indique Quartino.

Yennyfer Quartino et ses élèves de sixième faisant les exercices du Falun Gong dans la cour de l’école à Montevideo, Uruguay. (Minghui.org)

« Ils en ont bénéficié pas seulement physiquement, mais aussi moralement. Ils respirent et se détendent, et arrivent dans la salle de classe concentrés et avec une bonne attitude », rapporte le directeur de l’école.

Au début Quartino menait ses élèves pratiquer les exercices dans la cour de l’école juste après le repas, avant qu’ils ne retournent en classe. Après quelques semaines, des élèves d’autres classes les ont rejoints dans leur pratique quotidienne de l’exercice.

Les enseignants ont non seulement vu les résultats avec une salle de classe plus tranquille, mais les élèves eux-mêmes ont témoigné des transformations qu’ils ont expérimenté après les exercices.

« Je me sens détendue, j’aime ça. Et après quand nous allons dans la salle de classe, je sens comme si tout le stress que j’avais avant de pratiquer le Falun Dafa était parti », exprime Josefina, une élève de sixième à l’école. Une autre fille en CE2 a indiqué aussi être « plus détendue et libre ».

La pratique a non seulement amené plus d’énergie aux élèves dans la salle de classe, mais les a également encouragés à résoudre leurs conflits avec des explications plutôt qu’avec des bagarres, et les enseignants ont observé un fort déclin des disputes éclatant entre les élèves.

« Ces enfants avaient de sérieux problèmes de concentration et étaient violents dans la salle de classe. Les changements qu’ils ont faits sont éloquents », rapporte un inspecteur scolaire.

« Avant tout le monde avait mauvais caractère, mais maintenant nous sommes plus calmes », exprime Joaquín, un élève de sixième à l’école.

Le Falun Dafa et son principe d’Authenticité de Bienveillance et Tolérance a aidé à promouvoir une atmosphère saine de tolérance et de participation dans l’école. Ce qui, en retour, a favorisé l’apprentissage et le développement des élèves. Cela a également ouvert une porte permettant aux enfants d’expérimenter un état de paix, de maîtrise de soi et de confiance.

Version anglaise

 
VOIR AUSSI