NATURE – La population des baleines et des gorilles est en forte hausse

Selon une étude, publiée mercredi 14 novembre par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), la situation des baleines et des gorilles des montagnes, autrefois en grave danger, s’est améliorée grâce à la lutte contre la chasse et le braconnage.

Le rorqual commun, qui mesure environ 20 mètres de long, a vu sa protection presque complète permettre à sa population mondiale d’atteindre environ 100 000 individus. Le statut des baleines grises, chassées depuis des siècles pour leur graisse et leur viande, s’est également amélioré, passant de la catégorie « en danger critique » à « en danger ».

Les gorilles des montagnes, dont le statut de conservation est passé de « en danger critique » à « en danger », était estimé à environ 680 individus en 2008, puis ils ont dépassé les 1 000 individus en 2018, nombre le plus élevé jamais enregistré.

Les animaux ne sont pas les seules espèces menacées par l’homme. Cette année, le bois de vène (Africain), a fait son entrée dans la Liste rouge dans la catégorie « en danger », en raison d’un « abattage à outrance » face à une demande en plein essor, notamment pour la fabrication de meubles.

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

L’Islande met un terme à la chasse à la baleine de Minke,
pas assez rentable pour les pêcheurs

 
VOIR AUSSI