« Omicron amène la fin de la pandémie », selon une épidémiologiste du Danemark

Par Christine Modock
7 janvier 2022 05:58 Mis à jour: 7 janvier 2022 05:58

L’épidémiologiste en chef de l’Institut National du Sérum (Statens Serum Institut) au Danemark, Tyra Grove Krause, a annoncé lundi 3 janvier, lors d’un point presse, « la fin de la pandémie dans deux mois ».

Selon son étude, les risques d’hospitalisation dus à Omicron sont de moitié moins importants que ceux du variant Delta. Pour Tyra Grove Krausse, cheffe du département d’épidémiologie et de prévention des maladies infectieuses, « Omicron amène la fin de la pandémie ».

« Je pense que nous aurons cela les deux prochains mois, puis j’espère que l’infection commencera à s’atténuer et que nous retrouverons notre vie normale ». « Omicron entraînera une propagation massive de l’infection et quand ce sera fini, nous serons dans une meilleure posture qu’avant ».

Immunité renforcée

La théorie a déjà été évoquée par le ministre de la Santé Olivier Véran qui a déclaré au Journal du Dimanche que « cette cinquième vague sera peut-être la dernière », ce variant étant tellement contagieux qu’il « va entraîner une immunité renforcée ». Cette forme moins sévère mais très contagieuse du virus entraînera nécessairement un bon niveau d’immunité dans la population.

A travers le monde Omicron se propage et il a atteint des records de contamination au Danemark. La semaine dernière, le pays a atteint une moyenne de 20 886 cas quotidiens sur 7 jours.

Israël, de son côté, pionnier de la vaccination anti-Covid, a démenti les informations selon lesquelles les responsables de la santé s’orientaient vers une telle politique.

 


Rejoignez Epoch Times sur Telegram
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.