Un professeur de droit déclare : Shen Yun est «le mariage du ciel et de la terre»

Un professeur de droit déclare : Shen Yun est «le mariage du ciel et de la terre»

Paul Macneill, professeur agrégé d’éthique et de droit à l’université de Sydney, assiste au spectacle Shen Yun Performing Arts au Capitol Theatre de Sydney, en Australie, le 6 mars 2020. (NTD Television)

8 mars 2020

SYDNEY – Le spectacle de renommée mondiale Shen Yun Performing Arts a presque terminé sa première semaine de représentations au Capitol Theatre de Sydney, en Australie, où Paul Macneill, professeur agrégé d’éthique et de droit à l’université de Sydney, a eu une expérience exaltante le 6 mars 2020.

« Dans un sens, c’est immatériel, mais je ne veux pas utiliser ce mot de façon vague. Ce spectacle nous élève. Je dois dire qu’il élève [les spectateurs]. Pour moi, c’est de l’art véritable. C’est une forme d’art que je ne connais pas, mais je me sens très privilégié d’y avoir été initié », a déclaré Paul Macneill.

Les danseurs de la compagnie basée à New York ont fait une forte impression sur ce professeur agrégé.

« Il y a de la délicatesse dans le mouvement, je veux dire que c’est un mouvement très physique, mais réalisé avec grâce. Il est évident que ce sont des danseurs très bien entraînés, mais leur performance est contrôlée et fluide, je pense simplement que c’est esthétique », a-t-il déclaré.

La danse classique chinoise est un système complexe, au même titre que le ballet, qui a été développé au cours de milliers d’années. Elle met l’accent non seulement sur les mouvements physiques externes, mais aussi sur les sentiments intérieurs qui animent le corps du danseur.

Les mouvements de la danse classique chinoise sont riches, variés et capables d’exprimer la joie, la tristesse, la colère, les émotions qui se manifestent dans la séparation, la réunion, la folie, la maladie, la solennité, sans oublier le jeu des personnages civils, militaires et autres.

Paul Macneill a affirmé que les décors animés lui ont permis de comprendre le contexte culturel et a trouvé la mission de Shen Yun très éclairante.

« Je pense que l’ensemble du projet est très instructif. Je comprends l’histoire de ce groupe qui essaie de maintenir la tradition millénaire, qui a peut-être souffert sous le régime communiste chinois, et je respecte vraiment cet engagement pour cet art », a déclaré le professeur agrégé.

Le spectacle a également transmis un thème d’inspiration divine qui lui est propre.

« Je le vois comme étant d’inspiration divine. Pour moi, ‘divinement inspiré’ ne veut pas dire qu’il ne soit pas relié à la terre, parce que le divin et le terrestre se rencontrent magnifiquement dans ce contexte. Ces personnages sont enracinés et élevés. C’est le Ciel et la Terre qui se rejoignent. Je le comprends vraiment ainsi », a-t-il déclaré.

« Je veux écrire des e-mails dès que j’arrive chez moi ce soir ! Je ne sais pas combien de soirs il reste, mais j’aimerais que mes amis puissent le voir. Je n’avais aucune idée de la qualité de ce spectacle », poursuit Paul Macneill.

Epoch Times considère Shen Yun Performing Arts comme l’événement culturel le plus important de notre époque et a couvert les réactions du public depuis la création de la compagnie en 2006.

Sydney, Australie
Compagnie internationale Shen Yun