Avec Shen Yun, « j’ai pu ressentir l’art divin », confie un responsable marketing

Avec Shen Yun, « j’ai pu ressentir l’art divin », confie un responsable marketing

L’adjudant-chef Jean-François Davaux était venu découvrir Shen Yun au Colisée de Roubaix le 16 avril. (NTD)

19 avril 2022

ROUBAIX – Du 13 au 17 avril, le Colisée de Roubaix a pu accueillir la plus grande compagnie de danse et de musique classique chinoise, Shen Yun Performing Arts. Le 16 avril, un public nombreux se pressait afin de découvrir les tableaux dansés présentant la culture traditionnelle des différentes ethnies qui peuplèrent la Chine, les héros de son Histoire ou de sa littérature classique.

Jean-François Davaux est adjudant-chef à la gendarmerie nationale du Nord-Pas-Calais. « C’est absolument éblouissant, les danseurs sont formidables. D’une simplicité, d’une aisance sur scène… c’est un vrai régal de les regarder. Nous les avons attendus avec impatience et nous sommes vraiment plus que satisfaits. Nous sommes éblouis par leur présence sur scène. C’est vraiment un pur régal ! »

Le militaire a confié avoir ressenti « un plaisir, une sérénité… c’est agréable en tous points, on se sent bien ». Il explique ainsi retrouver « toutes ces traditions justement… le plaisir de la danse… on oublie tous les problèmes et c’est juste agréable. »

Maxime Van Greunsven, responsable Trade marketing chez HRA Pharma, lors du spectacle Shen Yun au Colisée de Roubaix le 16 avril. (NTD)

Maxime Van Greunsven vient d’un peu plus loin, précisément de Wallonie en Belgique. Il est responsable Trade and Marketing chez HRA Pharma, une société pharmaceutique.

Il s’est dit « agréablement surpris de la symbiose, on va dire… du côté musical, mais aussi des chorégraphies… puis des costumes, donc, franchement, très, très agréable à regarder et à entendre. »

« Je pense que ça sort un peu du lot… on va dire des spectacles classiques qu’on peut connaître en Europe… Donc c’est très agréable à voir, vraiment, je suis très impressionné. »

Une connexion avec le divin

Shen Yun s’est donné pour mission de faire revivre les 5000 ans de culture traditionnelle chinoise intimement imprégnée au quotidien de spiritualité. Les anciens Chinois croyaient en une harmonie créée entre les hommes, la Terre et le Ciel. Cette connexion au divin est ainsi présente dans les histoires contées de Shen Yun. Maxime Van Greunsven comme Jean-François Davaux y ont été sensibles.

« La connexion avec le divin, oui ! Il y a la spiritualité, le contact et le ressenti… il faut savoir penser à l’au-delà et savoir retomber sur ses pieds, le contact qu’il y a entre l’humain et la spiritualité », déclare M. Davaux.

« Cela reste une représentation hors du commun… donc, je pense qu’on n’a pas l’habitude de voir ce type de spectacle et clairement, j’ai pu ressentir l’art divin, tout à fait ! », confie M. Van Greunsven.

Pour Jean-François Davaux, Shen Yun est porteur de valeurs et apporte « le partage, le plaisir. Et savoir retrouver des choses agréables… savoir tout simplement être bien, savoir profiter de ce que l’on a… chercher la bonté, tout simplement, chercher la bonté et non pas aller voir la méchanceté. Il n’y a aucune méchanceté, il n’y a que du bon de ce qu’on voit dans ce spectacle et c’est ce qu’il faut ressentir, que de la bonté ! »

Aussi Maxime Van Greunsven conseille-t-il : « C’est au moins à faire une fois ! donc je vous conseille vivement de venir voir par vous-même et de juger par vous-même et peut-être venir suivre la compagnie… on va dire plus régulièrement, vu que les spectacles se renouvellent annuellement, je pense que cela aussi, si on est vraiment passionné par ce type de spectacle, cela en vaut vraiment la peine ! »

Les prochaines dates de Shen Yun 2022 en France :

Tours, du 19 au 24 avril, Palais des Congrès
Paris, du 5 au 13 mai, Palais des Congrès
Montpellier, du 5 au 6 juin, Le Corum, Opéra Berlioz

Pour en savoir plus : https://fr.shenyunperformingarts.org/