Avec Osimhen et Oshoala, le football nigérian à l’honneur en Afrique

Par Epoch Times avec AFP
12 décembre 2023 07:24 Mis à jour: 12 décembre 2023 07:25

L’attaquant nigérian Victor Osimhen et sa compatriote Asisat Oshoala ont été élus meilleurs joueurs africains de l’année 2023 chez les hommes et les femmes, lors d’une cérémonie organisée par la Confédération africaine de football  (CAF) lundi à Marrakech au Maroc.

Osimhen, champion d’Italie avec Naples la saison passée et quart de finaliste de la dernière Ligue des champions, était en compétition pour cette récompense avec l’Egyptien Mohamed Salah (Liverpool) et  le défenseur marocain Achraf Hakimi (Paris SG).

Le joueur de 24 ans, succède au palmaires à l’attaquant sénégalais Sadio Mané.

« C’est un rêve qui devient réalité pour moi. Je tiens à remercier tous ceux qui m’ont accompagné tout au long de mon parcours  pour réaliser mes rêves et atteindre mes objectifs », a déclaré Osimhen en recevant son prix.

Le « buteur masqué »

Le « buteur masqué », auteur de 6 buts en championnat cette saison, en avait inscrit 26 lors du précédent exercice, largement contribuant au troisième titre des Napolitains et le premier depuis l’ère Diego Maradona.

Depuis un choc brutal fin 2021 qui lui avait causé de multiples fractures de l’orbite de l’œil et de la pommette gauche, l’attaquant international nigérian évolue avec un masque de protection frappé du logo VO9, devenu un objet fétiche convoité par les supporters.

Osimhen succède au plamarès au Sénégalais Sadio Mané distingué en 2022. Le dernier joueur nigérian à avoir été couronné est Nwankwo Kanu en 1999.

Sa compatriote Asisat Oshoala, qui évolue au FC Barcelone, a été élue quant à elle distinguée chez les femmes lors de la même cérémonie.

Buteuse star des Super Falcons, Oshoala, 29 ans, était l’une des pièces maîtresses de la sélection nigériane qui s’était hissée en huitièmes de finale de la Coupe du monde de football cet été en Océanie avant d’être éliminée par l’Angleterre aux tirs au but.

Oshoala a accumulé les trophées avec le Barça cette saison, remportant la Ligue des champions, même si elle avait déclaré forfait pour la finale contre Wolfsburg en raison d’une blessure, ainsi que le Championnat et la Coupe d’Espagne.

Elle était en compétition pour la récompense de meilleure joueuse africaine, avec la Sud-africaine Thembi Kgatlana et la Zambienne Barbara Banda.

Le Maroc, demi-finaliste de la Coupe du monde fin 2022, a vu son sélectionneur Walid Regragui récompensé du titre de meilleur entraîneur de l’année alors que son portier Yassine Bounou a été élu meilleur gardien.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

EN CE MOMENT