Le négociateur de Donald Trump: la «bataille bureaucratique» de l’ancien président autour des documents classifiés

Par Jack Phillips
16 août 2022 10:51 Mis à jour: 16 août 2022 13:31

L’ancien fonctionnaire de la Maison Blanche, Kash Patel, a révélé dimanche que l’ancien président Donald Trump était impliqué dans une bataille avec le gouvernement fédéral pour déclassifier des documents avant la perquisition du FBI la semaine dernière.

M. Patel, haut fonctionnaire du département de la Défense sous Trump, a signalé que l’ancien président avait déclassifié de nombreux documents.

« Le président Donald Trump a fait de moi son représentant il y a un mois, et nous nous sommes livrés à une bataille bureaucratique », a‑t‑il déclaré à Fox News dimanche matin. « Nous avons trouvé des ensembles entiers de documents que nous avons transmis au public américain … environ 60%. »

M. Patel, qui anime l’émission Kash’s Corner d’Epoch TV, a ajouté que Donald Trump « s’est donné pour mission de déclassifier [ces documents] et d’être transparent ».

« En octobre 2020, il a émis un ordre de déclassification radical pour tous les documents du Russiagate et ceux de [l’ancienne secrétaire d’État] Hillary Clinton », a déclaré M. Patel, ajoutant que « des ensembles entiers de documents » ont été déclassifiés sous sa direction.

« Et c’est un fait essentiel… Le président Donald Trump, en sa qualité de président en exercice, dispose d’une autorité unilatérale pour la déclassification », a‑t‑il poursuivi. « Il peut se tenir au‑dessus d’un ensemble de documents et dire ‘ceux‑ci sont maintenant déclassifiés’, et cela se fait immédiatement de façon définitive. »

M. Patel a également noté qu’en raison des dernières actions menées par le département de la Justice et de l’enquête en cours du FBI, les Américains « ne seront jamais autorisés à voir les documents relatifs au Russiagate ou tout autre document que le président Trump a légalement déclassifié. Le public en sera privé ».

Autres détails

À la fin de la semaine dernière, un juge d’instance américain a ordonné la publication du mandat et du dossier de propriété du FBI utilisés pour perquisitionner la propriété Mar‑a‑Lago de Donald Trump à Palm Beach. Les documents montrent que le FBI a saisi de prétendus dossiers classifiés et affirme que l’ancien président pourrait faire l’objet d’une enquête pour avoir éventuellement violé la loi de 1917 sur l’espionnage et fait obstruction à la justice, bien que ni le ministère de la Justice ni le FBI n’aient publié l’affidavit relatif à cette affaire.

Fin 2020, Donald Trump a publié un mémo de déclassification faisant référence à des documents relatifs à l’enquête Crossfire Hurricane du FBI, qui a fait l’objet d’une intense controverse et d’un examen minutieux. Les républicains et Donald Trump ont longtemps affirmé que l’enquête avait eu recours à des informations fabriquées et à des fuites anonymes adressées à la presse visant à dénigrer l’ancien président.

« Je déclassifie par la présente les documents restants dans le classeur. Il s’agit de ma décision finale dans le cadre de l’examen de déclassification. J’ai ordonné au procureur général de mettre en œuvre les expurgations proposées par le FBI le 17 janvier et de renvoyer à la Maison‑Blanche une copie correctement expurgée », a écrit le président Trump le 30 décembre 2020, soit trois semaines avant l’investiture de Joe Biden.

Après la levée des scellés sur le mandat et le reçu de propriété, Donald Trump a publié sur sa page Truth Social un message expliquant que les documents que le FBI aurait pris étaient « tous déclassifiés ».

« Ils n’ont pas eu besoin de ‘saisir’ quoi que ce soit. Ils auraient pu en disposer quand ils le voulaient sans faire de politique et sans entrer par effraction à Mar‑a‑Lago. Les documents étaient stockés dans un endroit sécurisé, avec un verrou supplémentaire posé à leur demande », a‑t‑il écrit sur le site Web le 12 août.

Dimanche, l’ancien président a écrit que, parmi les objets emportés par les agents, des documents protégés par le secret professionnel et le secret de l’exécutif ont été retirés de Mar‑a‑Lago.

« Par copie de cette VÉRITÉ, je demande respectueusement que ces documents soient immédiatement restitués dans le lieu d’où ils ont été pris. Merci ! » a écrit Donald Trump.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.