L’interdiction du téléphone fait disparaître les comportements négatifs chez les élèves

Par Jessie Zhang
11 août 2022 20:23 Mis à jour: 11 août 2022 20:23

Un lycée australien a fait état d’améliorations spectaculaires du comportement des élèves en seulement huit semaines après avoir mis en place une interdiction ferme des téléphones portables.

Parmi les élèves de la septième à la dixième année (âgés de 12 à 16 ans), le directeur de la Davidson High School, David Rule, a constaté une réduction de 90% des problèmes de comportement liés aux téléphones dans l’école, comme l’intimidation, les confrontations entre enfants et les suspensions.

« Après presque huit semaines de mise en place, les étudiants sont plus actifs pendant leurs pauses, en jouant pour la plupart au handball et au basket », selon le communiqué écrit par M. Rule dans le bulletin d’information de l’école.

« Dans la bibliothèque, je suis témoin de jeux de cartes, de jeux de société, et aussi de groupes d’élèves assis en cercle et parlant entre eux. »

« Les salles de classe sont désormais sans téléphone, ce qui a permis au personnel de se concentrer sur l’éducation des élèves. »

L’essai a commencé à la fin du mois d’avril 2022, lorsque l’école a donné aux élèves une pochette de téléphone verrouillable pour que leurs téléphones soient rangés pendant la journée.

Les téléphones portables sont enfermés dans des pochettes avant que les élèves ne commencent leurs cours. (Angela Weiss/Getty Images)

Les élèves placent leurs téléphones dans la pochette et les verrouillent au début de la journée et ne les déverrouillent qu’en quittant l’école.

« Je considère qu’il s’agit d’une mesure positive visant à établir des contacts entre les élèves et à les rendre plus actifs », estime M. Rule.

« C’est aussi une occasion pour l’école de constater tout changement dans les problèmes liés aux médias sociaux auxquels on assiste normalement de façon régulière chaque semaine. »

L’Australian Psychological Society a constaté que près de 60% des jeunes Australiens sont de grands utilisateurs de médias sociaux, se connectant plus de cinq fois par jour, avec près d’un quart d’entre eux constamment connectés.

Quatre adolescents australiens sur dix déclarent également avoir vécu une expérience négative en ligne au cours des six derniers mois, comme recevoir des menaces ou des abus en ligne, selon le commissaire à la sécurité électronique du gouvernement australien.

Les adolescents passent une grande partie de leur vie en ligne. (Daria Nepriakhina/Unsplash)

La première école à faire la une des journaux en interdisant le téléphone

L’école publique de Wauchope est devenue la première école d’Australie à tester la technologie de vérouillage des téléphones en 2019. Cette initiative faisait suite à une étude indépendante ayant révélé une augmentation de la cyberintimidation, du partage d’images explicites et un manque de concentration en classe dû aux appareils mobiles.

Plutôt que d’interdire les téléphones, le directeur Glen Sawle explique que la stratégie consiste à gérer le temps passé à l’écran pour permettre aux élèves l’acquisition de connaissances et de compétences.

« En utilisant les pochettes, les élèves sont moins distraits pendant la journée à cause de leurs médias sociaux et sont beaucoup plus concentrés et attentifs à l’enseignement dispensé en classe », conclut M. Sawle.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.