Nice : alors qu’il installe son bébé dans sa voiture, un chauffard de 97 ans le percute, puis heurte un second véhicule

Par Emmanuelle Bourdy
5 juin 2024 23:18 Mis à jour: 10 juin 2024 10:50

Alors qu’il installait à l’arrière de sa voiture l’un de ses jumeaux, un garçon et une fille âgés de 10 mois, un père de famille a été percuté par un nonagénaire. Après avoir réalisé le constat, en repartant, le vieil homme a heurté un second véhicule.

Les faits se sont déroulés le 21 mai dernier à Nice (Alpes-Maritimes). Un automobiliste, âgé de 97 ans, a percuté le véhicule de Jean-Baptiste Perrat, le père de jumeaux. « Le temps que je mette les vêtements de côté et que je commence à mettre ma fille dans la voiture, le rétroviseur m’a heurté », a-t-il expliqué sur BFMTV, encore sous le choc.

« Il n’avait même pas remarqué qu’il nous avait heurté s»

L’homme au volant de son véhicule a cassé la portière de la voiture de Jean-Baptiste, causant aussi des dommages au niveau de la carrosserie. Sans même réaliser ce qu’il venait de faire, le retraité a poursuivi sa route et s’est arrêté 20 mètres plus loin à un feu rouge. Aussitôt, le père des jumeaux a rattrapé le conducteur fautif afin de remplir un constat.

Se faisant, en jetant un œil à sa carte d’identité, il s’est alors rendu compte que le conducteur était né en 1927. Il a d’ailleurs dû guider ce dernier à effectuer sa marche arrière, une manœuvre au cours de laquelle il a bien failli « percuter un piéton et un scooter », a indiqué Jean-Baptiste. « Ce monsieur m’a spécifié qu’il conduisait mieux que moi, qu’il va continuer à conduire et qu’il partira bientôt en vacances », a encore expliqué le père de famille à nos confrères, estomaqué par les propos de l’aïeul.

Il repart sans regarder dans ses rétroviseurs et percute une seconde voiture

Si la voiture de Jean-Baptiste est endommagée, le père de famille est cependant rassuré de voir que ses enfants sont sains et saufs. Néanmoins, cet accident ne l’a pas laissé psychologiquement indemne. Il a en effet déclaré que depuis ce jour, il lui est « compliqué de dormir » et « de ne pas y penser ». « On essaie de protéger nos enfants au maximum tous les jours, mais on se sent impuissants : même quand on fait attention, on n’est pas à l’abri », s’est-il désolé.

Quant au nonagénaire, ses déboires ne se sont pas arrêtés là. À peine avait-il repris le volant en quittant Jean-Baptiste que le vieil homme percutait un second véhicule, faute d’avoir regardé dans ses rétroviseurs. De nouveau, il a dû faire un constat.

Jean-Baptiste a annoncé à BFMTV son intention de porter plainte pour coups et blessures involontaires. Il souhaite que le permis du nonagénaire lui soit retiré dans les plus brefs délais et aimerait qu’à partir d’un certain âge, les conducteurs effectuent des tests d’aptitude pour la conduite.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

EN CE MOMENT