Nouvelle-Calédonie : « La Chine travaille pour que la France s’en aille », fustige le sénateur de l’Allier Claude Malhuret

Par Emmanuelle Bourdy
24 mai 2024 15:51 Mis à jour: 24 mai 2024 15:51

Le sénateur de l’Allier Claude Malhuret a dénoncé le rôle de TikTok et de la Chine dans les émeutes qui secouent la Nouvelle-Calédonie depuis la mi-mai.

Selon Claude Malhuret, la Chine travaille pour que la France quitte la Nouvelle-Calédonie, afin d’y imposer sa domination. Le sénateur de l’Allier est intervenu au micro de C à Vous ce mercredi 22 mai.

Grâce à TikTok, « la plus toxique des plateformes »

La Chine « travaille pour que la France s’en aille et pour une indépendance » de la Nouvelle Calédonie, et elle « fera tout, pour avoir la même influence qu’elle a aujourd’hui dans des tas d’îles, dans des tas d’archipels du Pacifique », a martelé le sénateur de l’Allier, estimant que cela représentait évidemment un « danger ». Il a également précisé que la Chine était « déjà présente partout dans le Pacifique », avec une influence « totale » sur les îles Salomon et sur les îles Fidji, entre autres.

Claude Malhuret a également pointé Tiktok, indiquant que la commission d’enquête sur le réseau social, qui avait été organisée au Sénat, a montré qu’il s’agit de « la plus toxique des plateformes », et « pas seulement pour les ingérences étrangères ». « C’est une plateforme chinoise, on ne peut pas dire le contraire. Elle est installée aux îles Caïmans avec des statuts incompréhensibles », a-t-il ajouté, signifiant qu’elle se « référait directement au Parti communiste chinois », toujours selon la commission d’enquête.

Et si la Chine a tout intérêt à se mêler des affaires calédoniennes, c’est notamment en raison de la présence du nickel sur son sol. Ce métal fait à la fois la richesse de ce pays, en tant que deuxième gisement mondial, mais c’est finalement aussi ce qui fait son « malheur », a pointé Claude Malhuret, comparant la présence de ce métal avec la découverte du pétrole, qui, au bout de « quelques décennies », a fini par faire « le malheur des gens » parce que tout tourne « autour de ça ».

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

EN CE MOMENT