Un rhinocéros moribond, braconné pour ses cornes, connaît une fin heureuse après avoir donné naissance à un petit : « Il mérite de vivre »

Par Caters News Agency
16 octobre 2021 18:00 Mis à jour: 16 octobre 2021 18:00

AVERTISSEMENT : CET ARTICLE CONTIENT DES IMAGES POUVANT CHOQUER.

Un rhinocéros braconné, sauvé après une cruelle attaque, donne naissance à un petit.

Les travailleurs de Saving the Survivors, une organisation dédiée à la prise en charge des animaux sauvages blessés victimes du braconnage, ont sauvé le rhinocéros, nommé Seha, après avoir été laissé pour mort en 2016.

Seha est tombé sur un groupe de braconniers qui l’ont brutalement attaqué, laissant le rhinocéros gravement blessé sans sa corne et luttant pour sa vie.

Heureusement, l’organisation – fondée par le Dr Johan Marais – a sauvé Seha et l’a ramené dans un établissement sécurisé où ils l’ont soigné. Aujourd’hui, cinq ans après l’attaque, Seha a engendré un petit appelé Daniel.

Seha le rhinocéros qui a été sauvé par l’organisation Saving the Survivors en 2016. (Avec l’aimable autorisation de Caters News)
Bébé rhinocéros Daniel avec sa mère, l’une des femelles rhinocéros secourues par l’organisation. (Avec l’aimable autorisation de Caters News)

Dorota Ladosz, assistante vétérinaire de l’organisation, a déclaré que Seha – qui est l’abréviation de Sehawukele, signifiant « aie pitié de nous » dans la langue zouloue d’Afrique australe – a commencé un long périple de soins jusqu’à son rétablissement à l’organisation après avoir été attaqué par des braconniers.

« La vie de Seha a commencé comme celle de la plupart des bébés rhinocéros. Il est né dans une grande réserve privée dans la province du Nord-Ouest de l’Afrique du Sud », a déclaré Dorota.

« En tant que jeune rhinocéros mâle, il était prêt à quitter sa mère et à trouver un endroit bien à lui. Il a établi un territoire et l’a quadrillé. »

Puis, en octobre 2016, il s’est heurté à un défi « qu’il n’avait jamais du affronter auparavant. »

(Avec l’aimable autorisation de Caters News)
(Avec l’aimable autorisation de Caters News)

Dorota raconte : « Un groupe de braconniers armés auxquels très peu de rhinocéros ont survécu après y avoir été confronté. »

« Ils lui ont taillé la tête, bien décidés à récupérer le moindre morceau de corne, si précieuse que sur le marché noir, on l’appelle l’or gris. »

« Les braconniers ont arraché les cornes de sa tête, arrachant les os de son visage, laissant ses sinus à vif. Privé de son identité et de sa dignité, Seha a été laissé gisant dans une mare de son propre sang. »

« Il a été emmené dans un établissement sécurisé où le Dr Marais a commencé son traitement. Et le Dr Marais n’abandonne jamais. »

(Avec l’aimable autorisation de Caters News)
(Avec l’aimable autorisation de Caters News)

Dorota a déclaré que Daniel, le bébé rhinocéros, est né de l’une des femelles que Seha a rencontrées après avoir été libéré. La mère rhinocéros, nommée Lucky, est également une « survivante du braconnage. »

Saving the Survivors s’est associé à Baby Rhino Rescue, une organisation qui s’efforce de sauver les rhinocéros de l’extinction, afin de collecter des fonds pour déplacer les rhinocéros vers un nouveau refuge.

« La bonne nouvelle est qu’une réserve bien sécurisée, avec des gardes armés et une unité anti-braconnage, a été constituée », a déclaré Dorota.

« Nous avons besoin de votre aide pour le transporter vers son nouveau foyer et pour lui prodiguer des soins. Nous avons également trouvé deux rhinocéros femelles qui sont en âge de se reproduire et que nous devons acheter, avec votre aide. »

« Joignez-vous à ‘Baby Rhino Rescue’ pour soutenir un véritable super-héros.

« Seha a besoin et mérite de vivre sa vie dans la nature, en quadrillant son territoire et en se reproduisant comme un rhinocéros sauvage normal. Ramenons Seha dans la nature. »

Seha avec l’un des autres rhinocéros sauvés. (Avec l’aimable autorisation de Caters News)

Rejoignez Epoch Times sur Télégram
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.