Selon un haut responsable de la santé américain, 90% des patients positifs au Covid aux États-Unis n’ont pas été hospitalisés pour le virus

Par Jack Phillips
30 septembre 2022 18:54 Mis à jour: 30 septembre 2022 18:57

La directrice du département des Services de santé (DHS) du comté de Los Angeles a déclaré qu’environ 90% des patients positifs au Covid-19 dans les hôpitaux du DHS n’ont pas été hospitalisés pour le virus.

Lors d’une réunion du conseil des superviseurs de Los Angeles mardi, Kathryn Ann Barger-Leibrich, membre républicain du conseil, a demandé : « Combien de personnes ont été admises à l’hôpital pour le Covid, et combien ont été admises et ensuite testées positives au Covid ? »

« Pour les quatre hôpitaux du DHS où nous procédons à l’examen manuel des dossiers… 10% des patients ont été admis à l’hôpital pour le Covid, et 90% pour des observations fortuites », a déclaré le Dr Christina Ghaly, directrice du DHS, en réponse à la question de Mme Barger-Leibrich.

« Mais ils sont surtout là pour une autre raison », a-t-elle fait remarquer.

Le Dr Ghaly a présenté des données sur le nombre de patients hospitalisés dans les quatre hôpitaux du DHS au cours des 180 derniers jours, jusqu’à la mi-septembre 2022. Elle a montré que le nombre total de patients hospitalisés avec un test Covid-19 positif a globalement diminué. Les tests PCR semblent avoir donné des résultats positifs erronés pendant des mois.

« Nous testons tout le monde lors de l’admission à l’hôpital pour le Covid. Nous utilisons un test PCR, et de ce fait, il y a un décalage de positivité puisque le test PCR reste souvent positif pendant quelques mois. Il faudra du temps pour que la ligne d’évolution diminue au point de refléter à nouveau celle de la population générale », a-t-elle déclaré.

Changements

Ses commentaires concordent avec les données fournies par les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC), qui montrent que les cas de Covid-19 signalés ont continué à diminuer au cours des derniers mois. Les décès et les hospitalisations ont également chuté dans tout le pays.

Le 18 septembre, Joe Biden a répondu à une question lors de l’émission 60 Minutes sur la trajectoire du Covid-19 en déclarant que la pandémie « était terminée ». Les responsables de la Maison Blanche se sont démenés pour clarifier ses commentaires dans les jours qui ont suivi.

« Nous avons toujours un problème avec le Covid. Nous y travaillons encore beaucoup. Mais la pandémie est terminée », a-t-il déclaré lors de l’interview. « Si vous regardez bien, personne ne porte de masque. Tout le monde paraît en assez bonne forme. Et donc je pense que la situation est en train de changer. »

Les CDC, quant à eux, ont continué à supprimer diverses restrictions liées au Covid-19 et révisent leurs directives concernant ce virus. Le 23 septembre, les CDC ont déclaré que les hôpitaux, les établissements de soins de santé et les maisons de repos pouvaient choisir de ne plus exiger le port du masque dans certaines zones.

« Des mises à jour ont été effectuées pour refléter les niveaux élevés d’immunité induite par les vaccins, les infections et les traitements et outils de prévention efficaces disponibles », ont indiqué les CDC dans une mise à jour.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.