Shen Yun, « cette façon d’être un seul tout en étant plusieurs », confie le directeur du musée Masséna

Shen Yun, « cette façon d’être un seul tout en étant plusieurs », confie le directeur du musée Masséna

Jean-Pierre Barbero, directeur du musée Masséna à Nice, était venu découvrir Shen Yun ce samedi 9 avril au Nice Acropolis. (NTD)

14 avril 2022

A Nice, sur la Promenade des Anglais, le musée Masséna affiche le luxe de la Belle Époque tout en retraçant l’histoire de Nice depuis son rattachement à la France.

Masque mortuaire de Napoléon, bijoux de Joséphine ou encore peintures de paysagistes du XIXe siècle viennent souligner les décors somptueux de la villa Masséna.

Jean-Pierre Barbero est le directeur de ce beau monument. Ce samedi 9 avril, lors d’une séance jouée à guichets fermés, il est parti à la découverte de la très riche culture traditionnelle chinoise présentée par la compagnie Shen Yun Performing Arts.

« Le spectacle, ce qui est fascinant, c’est cette volonté de passer la tradition et de la faire vivre. Aujourd’hui, lorsque je regarde le spectacle, je vois des professionnels qui ont réellement travaillé… qui sont ensemble et qui ont envie de montrer cette culture chinoise, cette culture qui est importante et qu’il ne faut pas oublier ! »

L’art, un moyen d’élévation spirituelle

Ce professionnel de la culture a su reconnaître, à travers les valeurs véhiculées dans les tableaux dansés,  la spiritualité présente au cœur de Shen Yun.

« Lorsqu’on regarde… déjà, la spiritualité, le fait qu’à un moment donné, on doit regarder l’autre, cette volonté de partager, cette volonté de vivre ensemble », confie ainsi M. Barbero.

Nombreux sont les spectateurs à être agréablement surpris de ce fait, s’attendant au premier abord à un simple spectacle de danse traditionnelle. Mais Shen Yun s’est donné pour mission de faire revivre ces 5000 ans de culture traditionnelle qui étaient imprégnés de cette spiritualité pour chaque Chinois.

La Chine était appelée « Terre du Divin » car les anciens Chinois pensaient que l’Homme, le Ciel et la Terre devaient vivre en harmonie.

Ainsi, dans cette Chine ancestrale, les artistes avaient pour coutume de pratiquer la méditation avant de commencer, car l’art était pour eux un moyen d’élévation spirituelle, pour l’artiste comme pour le spectateur.

Les artistes de Shen Yun suivent d’ailleurs cette noble tradition dans leur quotidien, pratiquant la méditation du Falun Dafa, une discipline spirituelle basée sur les principes universels de Zhen, Shan, Ren (authenticité, bienveillance et patience).

L’un des tableaux dansés de Shen Yun aborde ainsi l’actualité de la Chine contemporaine, décrivant la persécution menée par le Parti communiste chinois contre ces pratiquants de Falun Dafa en Chine.

A ce propos, le directeur du Musée Massena ne peut rester insensible : « Je dirai que dans une société comme aujourd’hui… On voit encore ce qu’il se passe en Ukraine… La persécution ne devrait plus exister… Il est regrettable qu’on puisse être encore dérangé et pourchassé ou enfermé pour des questions simplement de pensées. »

Pour M. Barbero, les artistes de Shen Yun expriment sur scène « une volonté de travailler en équipe, cette façon d’être un seul tout en étant plusieurs ».

A travers la mission que s’est donné Shen Yun, ce professionnel de la culture souligne ainsi son caractère essentiel, rappelant que « si on ne connaît pas nos racines, on ne sait pas d’où on vient et on ne peut sûrement pas savoir où on va ».

Les prochaines dates de Shen Yun 2022 en France :

Roubaix, du 13 au 17 avril, Le Colisée
Tours, du 19 au 24 avril, Palais des Congrès
Paris, du 5 au 13 mai, Palais des Congrès
Montpellier, du 5 au 6 juin, Le Corum, Opéra Berlioz

Pour en savoir plus : https://fr.shenyunperformingarts.org/