Shen Yun pour « aller vers un monde meilleur »

Shen Yun pour « aller vers un monde meilleur »

Pierre Beguelin, informaticien, et Christelle Bourgeois, directrice de compagnie de danse, étaient venus découvrir Shen Yun au Corum de Montpellier le 20 mars 2022. (NTDTV)

10 avril 2022

MONTPELLIER – En ce frileux week-end de début de printemps, nombreux étaient les Héraultais venus découvrir la chaleur et l’énergie de Shen Yun. La plus grande compagnie de musique et de danse classique chinoise était de retour à Montpellier après presque deux ans de crise sanitaire.

Pierre Beguelin est chef de projet système d’information. Dès 2019, il avait souhaité faire découvrir Shen Yun à sa compagne.

Christelle Bourgeois évolue dans le milieu de la danse. Danseuse de cabaret, elle est aussi directrice artistique et costumière de sa compagnie itinérante, Lollipop.

Pour cette professionnelle de la danse, « il y a énormément de techniques de danses » dans Shen Yun. « C’est très technique… c’est très parfait. Tout le monde est vraiment très synchronisé, la hauteur de bras, la position… il y a énormément d’accessoires et la position des accessoires est extrêmement précise… c’est d’une perfection absolue ! »

« J’ai adoré toutes les idées des accessoires ! Les manches qui sont lancées, retenues… c’est vraiment fabuleux ! C’est rempli d’idées fabuleuses qui donnent un visuel vraiment magnifique. »

En effet, la danse classique chinoise s’est, tout au long des nombreuses dynasties qui se succédèrent en Chine, enrichie de nombreuses postures et techniques originales. En outre, Shen Yun rend hommage aux nombreuses ethnies qui faisaient de la Chine ancestrale une mosaïque de cultures. Célébrer les moissons, l’arrivée du printemps, saluer un invité… les différents événements qui rythmaient la vie des villages étaient autant d’occasions de fêter et donc de danser avec des accessoires nécessitant parfois équilibre et concentration.

Pour Pierre Beguelin, l’émotion était au rendez-vous : « J’ai beaucoup aimé tout ce qui est explosion de couleurs… de mouvements… et qui donne un profond sentiment d’émotion. Quand on voit ces artistes évoluer ainsi, c’est vraiment bouleversant ! »

Si cette émotion naît d’abord de l’harmonie des couleurs et des mouvements, la spiritualité, présente au cœur des histoires contées, véhicule des valeurs profondes. L’informaticien exprime son ressenti, mélange de spiritualité et de magie : « On le ressent au travers de cette danse… qu’il y a quelque chose de spirituel… quelque chose qui est avec l’être et au-dessus. On a une magie qui apporte… et qui nous permet d’évoluer vers un avenir meilleur au travers de tout ce qu’on voit. »

La « Terre du Divin »

Si autrefois, la Chine était appelée « Terre du Divin », la spiritualité et le divin étaient ainsi présents dans le quotidien de tous les Chinois. Ceux-ci croyaient en une harmonie existant entre le Ciel, la Terre et les hommes. Shen Yun poursuit cette noble tradition, incluant des valeurs spirituelles dans sa programmation.

Aussi Christelle Bourgeois perçoit-elle cette spiritualité autrement : « Je pense que c’est très large en fait… on parle du divin, mais je l’ai ressenti comme l’univers. C’est très ouvert, je trouve… Ce n’est pas réservé qu’aux croyants chinois ou de certains dieux. Je pense que cela reflète tout l’univers, je l’ai perçu comme ça. »

Pierre Beguelin conclut sur l’impact que peut avoir le spectacle, et à travers Shen Yun, la culture traditionnelle chinoise, sur l’humanité : « Cela ne peut que l’améliorer et aller vers un monde meilleur, c’est sûr ! Exactement, dans ce qui est évoqué, où tout peut être tragédie, mais en avançant ensemble, on ira forcément vers quelque chose de mieux et de meilleur».