Angleterre : elle découvre une tête de poulet dans sa boîte de nuggets KFC

Par Léonard Plantain
29 décembre 2021 13:43 Mis à jour: 29 décembre 2021 13:43

Début décembre, une mauvaise surprise a coupé l’appétit d’une cliente d’un KFC de Twickenham en Angleterre. En effet, en dégustant ses « hot wings », un plat typique de la chaîne KFC fait à partir d’ailes de poulet frit, celle-ci a découvert… une tête de poulet dans la boite, également frite.

Cette histoire remonte au début du mois, dans la soirée du vendredi 3 décembre. Ce soir-là, une cliente du KFC de Twickenham, à l’ouest de Londres, a commandé une boite de « hot wings », qui sont des ailes de poulet frit. Le repas avance est, à un moment, elle pioche avec horreur n’ont pas une aile mais bien une tête de poulet de sa boite, ont rapporté The Sun et le New York Post.

« J’ai trouvé une tête de poulet dans mes ‘hot wings’, ça m’a empêché de finir, ugh », a-t-elle alors gentiment commenté sur Just Eat, accompagné d’une photo comme preuve, montrant une tête coupée complètement frit, les yeux fermés et le bec intact.

Une cliente qui a malgré tout laissé 2 étoiles sur 5 dans sa notation, comme la repéré le compte Instagram Takeawaytrauma, spécialisé dans les avis de clients mécontents qui racontent leurs mauvaises expériences :

Ayant eu vent de cette histoire, l’entreprise KFC a rapidement répondu : « Nous avons été sincèrement surpris par cette photo. Depuis que Gabrielle nous a contactés, nous cherchons à savoir comment cela a pu se produire ».

En marge, sur Twitter, l’enseigne KFC a également déclaré en plaisantant qu’il s’agissait « des deux étoiles les plus généreuses jamais données ». Toutefois, les responsables ont affirmé prendre le problème « très au sérieux » et que « des mesures supplémentaires ont été prises auprès des fournisseurs et des équipes pour éviter que cela ne se reproduise », a indiqué KFC.

À noter que dans les commentaires, plusieurs internautes ont déclaré « qu’au moins, on sait ce qu’on mange », a rapporté Bien Public. Il faut dire que l’enseigne met un point d’honneur à servir « du vrai poulet », une chose dont elle s’est déclarée « être fière ». Toutefois, « cet accident rare a dû échapper aux contrôles stricts mis en place », a conclu KFC, qui a assuré avoir contacté sa cliente mécontente pour lui offrir un repas gratuit, mais cette fois sans aucune déconvenue.

 


Rejoignez Epoch Times sur Telegram
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.