Bretagne : ils récupèrent leur maison saccagée par leurs locataires après plus de 10.000 euros de loyers impayés

Par Nathalie Dieul
11 mai 2022 17:37 Mis à jour: 11 mai 2022 17:37

Une famille de Plaudren dans le Morbihan a loué une maison familiale dont ils avaient hérité après le décès de la maman de Jean-François Etienne. Leur locataire leur doit plus de 10 000 euros de loyers impayés, mais malgré cela les démarches pour l’expulser ont été très longues. Ils ont fini par récupérer leur bien, dans un état déplorable.

La famille Etienne avait mis tout son cœur à rénover la maison des parents de Jean-François après leur décès. Ils ont signé un bail avec un locataire fin 2017. Pendant les deux premières années, tout s’est très bien passé. « Il n’y avait aucun signe avant-coureur qui aurait pu nous mettre la puce à l’oreille », raconte le père de famille à La Gazette du Centre-Morbihan.

Après une séparation, une autre femme est venue vivre avec le locataire, apportant ses animaux : cochons d’Inde, perruches, et même un poney qui rentrait dans la maison. C’est lorsque Jean-François et sa femme Nadine ont voulu récupérer la maison pour leur fille que les loyers ont commencé à être payés de manière irrégulière, puis plus du tout.

Près de deux ans de démarches avant l’expulsion

Le couple a entamé de longues démarches pour faire expulser le locataire, depuis juillet 2020. Ce jeudi 28 avril 2022, ils viennent enfin de récupérer leur maison, qui se trouve, comme ils s’en doutaient puisqu’ils habitent à 500 mètres de là, dans un état de délabrement impressionnant.

À l’extérieur, le jardin n’a plus de pelouse, mais en plus d’un gros tas de cendre où toutes sortes de choses ont été brûlées, il y a une carcasse de voiture abandonnée, sans ses roues. À l’intérieur, tout est sale, les murs jaunis, et des excréments d’animaux recouvrent le sol de l’arrière-cuisine. Les restes du coq de la maison se trouvent dans un sac poubelle dans le garage.

« Je ne sais pas ce que l’on va découvrir lorsque l’on va nettoyer tout cela, mais ça fait peur », s’inquiète Nadine Etienne, mère de trois enfants.

« Le locataire a tous les droits »

« On ne pensait pas prendre autant de risque en louant notre bien », ajoute son mari, agriculteur. Il fait le calcul : 10 500 euros de loyers impayés, en plus de « tout ce que vont nous coûter les réparations. Sans parler des frais d’huissier… »

Une fois qu’ils auront tout nettoyé, ils ne savent même pas ce qu’ils feront de cette maison. Leur fille a eu le temps de se trouver une maison entre-temps. « Je ne suis pas certain que l’on dorme sur nos deux oreilles si on reloue », remarque Jean-François.

« On a l’impression que le locataire a tous les droits dans ce genre de situation », se désole le propriétaire.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.