75% des entreprises européennes pénalisées par la politique zéro Covid de la Chine

Par Epoch Times avec AFP
21 septembre 2022 04:35 Mis à jour: 21 septembre 2022 15:51

L’« inflexible » politique zéro Covid en Chine et ses « incohérences » a des conséquences négatives sur les trois quarts des entreprises européennes dans le pays, dénonce mercredi la Chambre de commerce de l’Union Européenne.

La Chine est la dernière grande économie à maintenir une stricte stratégie sanitaire face au coronavirus: placement en quarantaine des personnes testées positives, confinements ciblés ou encore tests PCR généralisés et obligatoires.

Mais cette politique a de lourdes répercussions sur l’économie, avec nombre d’entreprises fermées inopinément, un tourisme en berne, des usines qui fonctionnent au ralenti et des chaînes de production très perturbées.

« Tant que la menace de confinements existera, l’environnement des affaires y restera imprévisible »

Résultat, les mesures anti-Covid-19 et « l’énorme incertitude » qu’elles provoquent arrivent en tête des préoccupations des entreprises européennes en Chine, selon une enquête annuelle de la Chambre de commerce de l’Union européenne (UE) à Pékin.

« Tant que la menace de confinements existera, l’environnement des affaires y restera imprévisible », déplore la Chambre, évoquant une politique zéro Covid « inflexible et mise en oeuvre de façon incohérente ».

Cette situation conduit désormais 23% des entreprises européennes sondées à envisager des investissements hors de Chine. Ce pourcentage est au plus haut depuis 10 ans, relève l’étude.

« Si la Chine persiste dans cette voie, l’environnement d’affaires continuera à se compliquer »

La Chine dispose d’un important potentiel de croissance et d’une chaîne de production inégalée, mais pour autant « l’engagement des entreprises européennes ne peut être considéré comme acquis », prévient la Chambre de commerce de l’UE.

Depuis 2020, les frontières du pays sont presque totalement fermées, ce qui pénalise lourdement les interactions sociales avec l’étranger ainsi que les réunions familiales.

« Si la Chine persiste dans cette voie, l’environnement d’affaires continuera à se compliquer », ce qui accélèrera « l’exode » de ressortissants européens, met en garde la Chambre.

« A l’heure actuelle, l’idéologie l’emporte sur l’économie »

La Chine a réduit en juin de 21 à 10 jours la durée de la quarantaine obligatoire pour les voyageurs arrivant dans le pays. Mais le faible nombre de liaisons aériennes avec la Chine et le prix exorbitant des billets restent un obstacle majeur aux déplacements.

La stratégie zéro Covid, défendue bec et ongles par le président chinois Xi Jinping, est de plus en plus contestée par les milieux d’affaires, qui s’alarment des menaces que font peser les confinements sur l’activité.

« A l’heure actuelle, l’idéologie l’emporte sur l’économie », déplore la Chambre de commerce de l’UE.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.