PAS-DE-CALAIS – Une sexagénaire victime d’une arnaque amoureuse sur un site de rencontre

Une sexagénaire du Pas-de-Calais a été victime d’une escroquerie extrêmement courante sur internet : une arnaque amoureuse. En un mois seulement, elle a perdu plus de 5 000 € à cause d’un « brouteur ivoirien ».

Tout a commencé lorsque la dame s’est inscrite sur un site de rencontre gratuit en début d’année et qu’un homme l’a contactée. Il lui a envoyé une photo et ils ont commencé à échanger, une relation qui devenait de plus en plus forte, selon la Voix du Nord. Leur amitié se développe à distance, à travers les conversations par ordinateur.

L’homme lui raconte un jour qu’il est en Côte d’Ivoire pour régler une histoire d’héritage et lui demande de l’argent. Après que la sexagénaire lui a transféré 1 750 €, il lui envoie un chèque de 4 000 € en lui demandant des mandats à la place. Elle s’exécute jusqu’au moment où elle apprend que le chèque était un faux. Son « amoureux » disparaît et ne lui donne plus de nouvelles à partir de ce moment-là.

VOIR AUSSI

Metz : de faux policiers se présentent chez une octogénaire
– elle leur dit 2 phrases qui leur fait prendre leurs jambes à leur cou

La sexagénaire a porté plainte à la gendarmerie. L’enquête a permis d’assurer que l’homme était bien en Côte d’Ivoire mais sans aucune possibilité de l’identifier : l’affaire a été classée sans suite. Il s’agissait d’un « brouteur ivoirien » qui communiquait probablement avec elle depuis un cybercafé à Abidjan à partir d’un faux profil.

Malheureusement, ce type d’arnaque est très courant et fait des milliers de victimes en Europe ainsi qu’ ailleurs dans le monde. Cette dame a perdu 4 890 €, plus 309 € de frais, soit un total de 5 199 €. Ça aurait pu être encore bien pire : Radio-Canada raconte l’histoire de Susie, une Américaine de 70 ans qui est follement tombée amoureuse d’un homme qu’elle n’avait jamais rencontré et à qui elle a prêté toutes ses économies, 90 000 $, avant de se rendre compte qu’il lui avait envoyé des photos provenant d’un profil volé sur Facebook.

« Les arnaqueurs font en sorte que tu tombes amoureuse d’eux. Et puis, au final, il ne reste plus rien. Tu n’as pas juste perdu ton argent, ton cœur est brisé aussi », a expliqué Susie. 

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires

VIDÉO RECOMMANDÉE :

Aires d’autoroute : méfiez-vous de l’arnaque à l’irlandaise !

 
VOIR AUSSI