La santé dépend aussi du cycle lunaire

4 juillet 2016 16:13 Mis à jour: 15 août 2016 06:50

Les corps célestes ont une influence sur notre santé, c’est un secret pour personne. Dans des études antérieures, les scientifiques étaient convaincus que le cycle lunaire pouvait influer sur le nombre de jours d’hospitalisation et accélérer le rétablissement des patients.

Selon un rapport publié dans Le Journal de Chirurgie Thoracique et Cardiovasculaire, les chirurgiens américains de l’hôpital de Rhode Island ont examiné 210 patients ayant subi une intervention chirurgicale de l’aorte au cours de la période allant de 1996 à 2011. Il s’est avéré que les risques de décès des patients après une chirurgie ont significativement diminué quand la lune était décroissante et l’hospitalisation a été réduite à 10 jours au lieu de 14.

Selon les concepts de la médecine traditionnelle, les concepts ésotériques ou la médecine traditionnelle chinoise, la lumière a une influence majeure sur la nature, l’homme et son organisme. Depuis l’antiquité, les gens ont cherché à corréler le cours de la vie à l’horloge céleste. Ils avaient fait un rapprochement entre le cycle de la lune et la vie sur terre.

Aujourd’hui, certains experts croient que cela peut être dû à l’effet gravitationnel de la lune, ce qui a un impact sur la circulation du sang dans les vaisseaux et la fonction cardiaque. Certains médecins pensent aussi que l’attraction gravitationnelle de la lune peut affecter les autres systèmes du corps, tels que le système urinaire.

On dit aussi que le cycle lunaire affecte les maladies mentales par le fait que la circulation du liquide céphalo-rachidien dans le cerveau est modifiée.

En plus de la gravité lunaire, la distorsion du champ magnétique de la terre pourrait aussi avoir une influence, bien que les experts ne soient pas tous d’accord avec ce point de vue. Après tout, dans le monde d’aujourd’hui, nous sommes entourés par des ondes électromagnétiques.

Qui sait ? Peut-être que la lune nous affecte par d’autres types de rayonnements qui ne sont pas encore détectables par la science moderne. Quoi qu’il en soit, certains médecins sont plus attentifs au calendrier lunaire.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.