Elle arrose sa plante pendant 2 ans et découvre qu’elle est en plastique

Par Germain de Lupiac
5 mars 2020 13:36 Mis à jour: 5 mars 2020 13:36

« J’ai l’impression que ces deux dernières années ont été un mensonge » raconte avec humour cette Américaine. La plante qu’elle a aimé et arrosé pendant deux ans de sa vie était en fait en plastique

Dans un message posté le 28 février qui est devenu viral, Caelie Wilkes raconte comment elle s’est occupée avec amour d’une jolie petite succulente reçue en cadeau deux ans auparavant… avant de se rendre compte qu’elle était en plastique.

« J’étais tellement fière de cette plante. Elle était fournie, d’une magnifique couleur, vraiment une plante parfaite. Je l’avais devant la fenêtre de ma cuisine. Son arrosage était toute une organisation, si quelque d’autre essayer d’arroser ma succulente je devenais agressive parce que je voulais vraiment bien d’occuper d’elle. J’aimais totalement ma succulente », écrit la jeune femme.

Pour elle, découvrir qu’elle était en plastique a été un choc: « J’ai mis tellement d’amour dans cette plante ! J’ai lavé ses feuilles. J’ai fait de mon mieux pour qu’elle soit le mieux possible, et elle est complètement en plastique ! », écrit-elle. « Elle était posée sur de la mousse de polystyrène avec du sable collé au sommet ! J’ai l’impression que ces deux dernières années ont été un mensonge », ajoute-elle.

Son histoire a fait le tour des médias internationaux. Interrogée sur Virgin Radio UK, Caelie raconte qu’au moment de découvrir la supercherie, elle avait eu « le coeur brisé »: « Je me suis assise, puis j’ai ri et pleuré en même temps », raconte-t-elle, bien décidée cependant à ne pas se séparer tout de suite de sa plante fétiche.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.