Elyze, une application censée aider à trouver son candidat à la présidentielle, mais qui donne l’avantage à Emmanuel Macron

Par Emmanuelle Bourdy
14 janvier 2022
Mis à jour: 15 janvier 2022

De jeunes entrepreneurs ont lancé l’application pour smartphone nommée Elyze. Inspirée de l’appli de rencontres Tinder, elle permet d’aider ses utilisateurs à trouver le candidat avec lequel ils auront le plus d’affinités. Mais des voix se sont élevées pour pointer cette application, expliquant qu’elle favoriserait largement Emmanuel Macron.

À l’approche des présidentielles, afin de lutter contre l’abstentionnisme des jeunes, l’application Elyze a vu le jour. S’inspirant de Tinder – une application axée sur les rencontres amoureuses – Elyze permettrait de trouver le candidat avec lequel on est le plus en accord, rapporte Ouest-France. Toutefois, Elyze est suspectée de bénéficier à Emmanuel Macron, au détriment des autres candidats.

Après 50 réponses, Elyze sélectionne le candidat

Dans son fonctionnement, Elyze demande à l’utilisateur de répondre à des questions « pour ou contre », en faisant glisser du pouce le cadre vers la droite ou la gauche de l’écran, de la même manière que sur Tinder. L’application lui propose des extraits de programme des candidats à l’élection et au bout de 50 réponses, Elyze sélectionne le candidat le plus en accord avec les réponses données. Ce choix peut être encore dégrossi si l’utilisateur répond à d’autres questions d’Elyze, précise Ouest-France.

L’application a visiblement « été téléchargée plus de 550 000 fois en six jours, le meilleur lancement d’une application française », selon Gaspard G., un jeune youtubeur de 24 ans chroniquant l’actualité politique, associé au projet, ainsi que le relate encore le quotidien régional.

Des internautes remarquent un classement du « moins extrêmes » aux « plus extrêmes »

Une nouvelle qui ne réjouit pas certains internautes, qui ont pointé du doigt l’application Elyze, suspectée de manipulation au profit d’Emmanuel Macron. Un internaute a effectivement remarqué que lorsqu’on accepte toutes les propositions, soit un total de 367, cela est censé signifier que vous êtes d’accord à 100 % avec tous les candidats, pour autant, « c’est Macron qui termine 1er, Hidalgo 2e et Jadot 3e ! Mieux vous avez été d’accord 24 fois avec Macron et 30 fois avec Poutou qui est…9e », a dénoncé l’internaute sur Twitter. Ce à quoi a répondu Jean-Luc Mélenchon en tweetant à son tour : « Encore un coup tordu l’appli #Elyze… À qui profite ce mauvais coup ? Devinez… »

Un autre internaute a expliqué avoir été « 100 % d’accord avec tous les candidats de gauche, Asselineau et Dupond-Aignan », or le résultat d’Elyze classe les candidats censés être en accord avec ses idées comme suit : « Sur le podium j’ai n.1 Hidalgo, n.2 Mélenchon n.3 Arthaud or je connais très bien le programme de Mélenchon et cela devait tomber sur lui en 1. » Cet internaute dénonce l’application dans un second tweet en mentionnant que « celui qui a programmé cette application est vraiment nul et n’y connaît rien en politique », ajoutant que « cela ne mérite pas la publicité gratuite que lui font les médias ».

« Bon déjà, passons le fait que l’application donne une interprétation politique des candidats, qu’il ne suffit pas d’aligner des mesures pour comprendre pleinement une politique globale et faire son choix. Mais passons, car ça remettrait en question tout le concept de l’app », explique également un autre internaute. « Allons dans les détails, on remarque qu’ils ont tous un score de 100 % compatible avec moi. Déjà là, il y a un gros problème. On comprend facilement que l’application va classer les candidats qui ont un score égal (100%), du ‘moins extrêmes’ aux ‘plus extrêmes’ », conclut cet internaute.


Rejoignez-nous sur Telegram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ