Espagne : déclaré mort par erreur, il est transporté à la morgue en vie

Par Léonard Plantain
5 août 2022 14:11 Mis à jour: 5 août 2022 14:11

Dimanche 31 juillet, à Tarragone en Espagne, un homme a été déclaré mort et transporté à la morgue. Problème, le service funéraire s’est rendu compte qu’il était toujours en vie. Il a été retransféré à l’hôpital.

Tout a commencé dimanche dernier, lorsque les secours ont dû rapidement intervenir chez un habitant âgé d’une soixantaine d’années retrouvé inconscient dans la commune de Tarragone en Espagne. Sur place, les pompiers venaient de facilité l’accès au domicile et le médecin du SEM était en train d’examiner l’homme évanoui lorsqu’il a conclu à une mort biologique, a rapporté le média El Periodico.

À noter qu’il n’a pas jugé nécessaire d’effectuer une manœuvre de réanimation. De leur côté, les forces de l’ordre ont précisé que l’homme était connu pour des antécédents d’alcoolisme. Considéré comme mort, ce dernier a donc été emmené à la morgue de Tarragone. Mais voilà, alors que le corps était reçu par le service funéraire, le médecin légiste a découvert que le sexagénaire n’était pas mort, puisqu’il respirait difficilement, a rapporté RMC.

Au final, l’homme a été transféré à l’hôpital sain et sauf. Une procédure d’information a également été ouverte par la police. Désormais, une enquête interne au SEM pourrait être diligentée.

Et si une plainte est déposée, de plus amples investigations auront lieu.

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.