Gironde : enquête ouverte sur la mort d’un bébé quelques heures après une circoncision

Par Epoch Times avec AFP
4 juin 2022 07:40 Mis à jour: 4 juin 2022 09:08

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances du décès d’un nourrisson de 2 mois survenu le 25 mai quelques heures après une circoncision pratiquée en périphérie de Bordeaux, dans une maison louée à cet effet a à Latresne, commune de la rive droite de la banlieue bordelaise, par le Centre de circoncision rituelle (CCR).

« À ce stade des investigations, il n’y a pas de lien établi entre l’acte de circoncision et le décès de l’enfant », a indiqué le parquet de Bordeaux, après une autopsie qui a eu lieu mercredi, confirmant une information de Sud-Ouest.

Selon le journal, après la circoncision, l’enfant et sa famille avaient pu retourner chez eux. Mais le bébé a rapidement refusé de s’alimenter et sa température a brutalement chuté. Alors qu’ils devaient revoir le médecin présent le matin lors de l’acte, les parents décident de se précipiter aux urgences, en vain, l’enfant n’a pas survécu.

Les parents de la victime envisagent de porter plainte pour homicide involontaire, indique Sud-Ouest.

« Des analyses complémentaires sont en cours en toxicologie et en anatomopathologie », a-t-il ajouté.

L’enquête ouverte en recherche des causes de la mort et confiée aux gendarmes de la brigade de recherches de Bouliac, va notamment permettre de « vérifier si toutes les conditions d’hygiène et le droit de la santé ont été respectés » et d’apprécier si d’autres qualifications juridiques doivent être appliquées aux faits, selon la même source.

« D’autres circoncisions avaient été pratiquées ce jour-là au même endroit et il n’y a pas eu de difficulté », a souligné par ailleurs le parquet.

Parfois effectuée pour des raisons médicales, la posthectomie, qui consiste en l’ablation du prépuce, est un rite pratiqué chez les juifs et les musulmans en France, qui est toléré au nom du libre exercice des cultes.

 

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

EN CE MOMENT