L’agence américaine des médicaments autorise une combinaison d’anticorps comme traitement préventif au Covid-19

Par Tom Ozimek
5 août 2021 01:08 Mis à jour: 5 août 2021 10:15

L’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) a autorisé une combinaison d’anticorps monoclonaux comme mesure de prévention de l’infection chez certains groupes de personnes ayant été exposées au virus du PCC, l’agent pathogène responsable du Covid-19.

Vendredi, la FDA a annoncé qu’elle avait révisé son autorisation d’utilisation d’urgence (EUA) pour REGEN-COV, un traitement composé de casirivimab et d’imdevimab administrés conjointement, élargissant son utilisation au-delà du seul traitement des patients dont le test de dépistage du virus est positif.

Si le produit reste autorisé pour le traitement des patients confirmés Covid-19 âgés de plus de 12 ans et présentant un risque élevé de maladie grave, l’agence a déclaré que la combinaison médicamenteuse peut désormais être administrée aux groupes à haut risque en tant que mesure après l’exposition pour prévenir la progression de la maladie.

Le traitement par anticorps n’est autorisé que pour les personnes qui ont été exposées au virus du PCC (Parti communiste chinois), et non comme mesure préventive avant l’exposition, a précisé la FDA.

L’agence a ajouté que REGEN-COV ne doit être utilisé comme prophylaxie post-exposition que par les personnes qui ne sont pas complètement vaccinées ou dont le système immunitaire a peu de chances d’organiser une réponse adéquate au virus, comme celles qui prennent des médicaments immunosuppresseurs ou qui sont autrement immunodéprimées.

« La prophylaxie avec REGEN-COV ne remplace pas la vaccination contre le Covid-19 », a noté la FDA, tout en exhortant les gens à se faire vacciner.

La FDA a déclaré que les principales données à l’origine de l’extension de l’autorisation d’utilisation d’urgence de REGEN-COV étaient fondées sur un essai clinique de phase 3 randomisé, en double aveugle et contrôlé par placebo. Cet essai a révélé une réduction de 81 % des cas symptomatiques confirmés de Covid-19 chez les personnes dont le test était négatif au début de l’étude et qui avaient des contacts familiaux avec des personnes infectées par le virus.

Le Dr Myron Cohen, chercheur à l’Université de Caroline du Nord à Chapel Hill et l’un des investigateurs à l’origine de l’étude sur les anticorps anti-Covid-19, a déclaré à NBC que la combinaison de médicaments REGEN-COV fonctionne en écrasant l’infection alors qu’elle n’en est qu’à ses débuts.

« C’est une course entre votre capacité à produire un anticorps pour protéger vos poumons et le reste de votre corps et le virus », a déclaré le Dr Cohen au média. « Et si vous êtes susceptible de perdre la course, vous êtes la personne pour laquelle ces médicaments anticorps sont appropriés. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.