Le mari d’Anne Hidalgo victime d’un vol par des pickpockets dans un bus parisien

Par Emmanuelle Bourdy
17 octobre 2021 10:22 Mis à jour: 17 octobre 2021 10:22

Ce samedi 9 octobre dans la journée, le mari d’Anne Hidalgo, Jean-Marc Germain, a été victime d’un vol alors qu’il se trouvait dans un bus en plein Paris. Les pickpockets ont réussi à dérober son portefeuille très discrètement.

Un préjudice qui s’élève à 70 €

Jean-Marc Germain, l’époux de la maire de Paris, s’est fait dérober son portefeuille ce samedi 9 octobre 2021. Dans celui-ci se trouvait notamment ses papiers d’identité ainsi que sa carte bancaire, rapporte le magazine Closer. Les faits se sont produits dans un bus parisien et les pickpockets ont profité d’un moment d’inattention de la part de l’élu socialiste au conseil régional d’Ile-de-France pour commettre leur acte. C’est seulement une fois arrivé chez lui qu’il s’est rendu compte du larcin, ce qui montre toute la discrétion avec laquelle les pickpockets ont opéré.

Le mari d’Anne Hidalgo a immédiatement fait opposition auprès de ses banques. Les voleurs ont toutefois eu le temps de prélever 70 € dans un PMU, précisent nos confrères qui soulignent que pour le moment, Jean-Marc Germain ne s’est pas prononcé sur l’incident, pas plus que son épouse d’ailleurs.

Un compagnon idéal…

Même si Jean-Marc Germain est un homme réservé, il n’en est pas moins un compagnon idéal pour sa femme Anne Hidalgo, ainsi qu’elle l’a mentionné dans les colonnes de Closer. « C’est quelqu’un de génial, qui m’accompagne. C’est super pour moi aussi d’avoir cette stabilité-là à la maison », confie la maire de Paris. « C’est quelqu’un qui a à la fois un cerveau qui fonctionne très très vite, qui est très créatif et puis c’est quelqu’un qui est d’une immense gentillesse. Moi j’aime bien la bienveillance, la gentillesse. Je trouve qu’on avance dans la vie en se sentant soutenu et avec des gens qui vous aiment. Et il m’aime et je l’aime et ça c’est formidable », dévoile-t-elle encore.

Et bien que certains pensent qu’il est une personne influente sur sa femme, il s’en est défendu dans un portrait qui lui a consacré l’Opinion, le 14 octobre. « Je considère que je n’ai pas mon mot à dire,  je veux qu’elle se sente libre de décider d’être là où son devoir l’appelle », a effectivement déclaré Jean-Marc Germain, ce qui ne l’empêche pas de suivre de très près la campagne de sa femme.


Rejoignez-nous sur Telegram pour des informations libres et non censurées  :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.