Le roi Zhuang devint puissant grâce à une dame de noble caractère

Le roi Zhuang de Chu était une personnalité politique (700–591 avant J.-C.) ; enfant de roi Mu de Chu; conjoint de Fan Ji ; roi de l’État de Chu pendant la période des Printemps et Automnes de l’antiquité chinoise.

Lady Fan était une compagne du roi Zhuang de Chu. Cette dame vertueuse fit preuve d’intelligence et de sagesse il y a quelque 2 600 ans. Grâce à elle, le roi Zhuang devint l’un des cinq Hégémons au cours de la période des Printemps et Automnes de l’histoire chinoise (770-476 avant J.-C.).

Après son accession au trône, le roi Zhuang prisait surtout la chasse. Lady Fan lui rappela à quelques reprises de ne pas négliger les affaires de l’État, mais ses conseils sont tombés dans l’oreille d’un sourd. Le roi passait son temps à chasser le gibier, puis le transformait en délices. Lady Fan refusait d’en manger.

Sa résolution toucha le roi Zhuang. Il cessa de vagabonder dans les bois et consacra son temps à diriger l’État, et Chu devint ainsi plus fort.

Le roi Zhuang favorisait et faisait confiance à Yuqiu Zi, un fonctionnaire. Un jour, Yuqiu Zi s’exprima à la cour impériale avec beaucoup de verve, et le roi Zhuang fut fasciné. Il s’emporta, oubliant son repas.

Lady Fan fut perplexe. Elle attendit la fin de la session de la cour impériale et lui demanda : « Monseigneur, pourquoi n’as-tu pas pris ton repas ? Tu n’avais pas faim ou tu étais fatigué ? »

Le roi ne pouvait contenir sa joie. « J’ai oublié tout ça en parlant à un officiel vertueux. »

« Qui est ce fonctionnaire vertueux ? », demanda Lady Fan.

« Yuqiuu Zi », répondit le roi.

Lady Fan se couvrit la bouche et sourit.

« Qu’est-ce qui vous fait rire ? », demanda le roi.

« Yuqiu Zi est peut-être un talent, mais je ne suis pas sûre de sa loyauté. »

Perplexe, le roi Zhuang lui demanda pourquoi elle disait cela.

Lady Fan répondit : « Je vous ai servi pendant 11 ans. Au cours de la dernière décennie, j’ai envoyé des gens dans les États de Zheng et de Wei en quête de belles femmes de vertu pour mon Seigneur. Parmi celles que j’ai trouvées, deux sont meilleures et plus vertueuses que moi, tandis que sept d’entre elles ont les mêmes qualités que moi. Je voudrais être la seule compagne que vous préférez. Mais j’ai entendu dire que le devoir d’une compagne est de trouver des hommes capables d’aider le roi. Je ne dois pas être égoïste au point de vous éloigner des gens vertueux pour mon propre bien. Alors s’il vous plaît, faites attention aux gens de vertu et de sagesse également. »

Elle poursuivit : « Yuqiuu Zi est dans l’État de Chu depuis plus d’une décennie. Les personnes qu’il a recommandées sont soit de riches bons à rien, soit des membres de sa famille. Aucun d’entre eux n’est un homme vertueux. Il n’écarte pas non plus les personnes qui ont un mauvais caractère. Il n’est pas honnête avec vous et est un obstacle à votre recherche de personnes de talent. Lorsque nous connaissons une personne d’une capacité exceptionnelle mais que nous ne la recommandons pas, nous sommes déloyaux. Quand on ne voit pas le talent d’une personne, on est ignorant. C’est pourquoi j’ai couvert ma bouche et j’ai fait un rire étouffé. »

Les paroles de Lady Fan étaient sages et plus sensées que celles des ministres de la Cour. Le roi Zhuang fut ravi.

Le roi Zhuang répéta les paroles de Lady Fan à Yuqiu Zi le lendemain. Ce dernier sauta de son siège et les mots lui manquèrent.

Après la session de la cour impériale, Yuqiu Zi a envoyé des gens partout à la recherche de personnes prometteuses et potentielles. Il finit par trouver Sunshu Ao et le recommanda au roi. Sunshu Ao fut nommé Premier ministre. Avec son aide, Chu devint un État puissant, et le roi Zhuang fut même inscrit sur la liste des Cinq Hégémons. La culture de Chu s’est également épanouie.

Les Biographies des femmes exemplaires compilées par Liu Xiang dans la dynastie Han louent Lady Fan pour sa magnanimité.

Les livres d’histoire de Chu attribuent également l’hégémonie du roi Zhuang à Lady Fan et l’appellent une femme de caractère noble.

Version originale

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

VIDÉO RECOMMANDÉE :

À l’est des montagnes de l’Himalaya, le royaume du Bhoutan revendique le titre de « pays le plus heureux du monde »

 
VOIR AUSSI