Lettre à nos lecteurs concernant l’article de BuzzFeed sur Epoch Times

By Jasper Fakkert

Le 22 octobre 2018, BuzzFeed a publié un article sur nous. Cela nous donne l’occasion de clarifier notre approche éditoriale auprès de nos amis, lecteurs, partenaires et de la société en général. La meilleure façon de comprendre notre approche éditoriale est de lire les articles de notre site et notre journal (ndlr: l’édition anglaise possède une édition papier), mais voici quand même quelques réflexions.

I. À propos de nos reportages sur l’administration Trump

En tant que média indépendant s’intéressant à la vérité des faits, The Epoch Times choisit de ne pas s’impliquer dans le jeu politique. Nous nous sommes engagés à rendre compte des faits sur l’administration Trump, même si de nombreux autres médias ont eu recours à des reportages sélectifs et, dans certains cas, ont diffusé des informations inexactes.

Que l’on soit d’accord ou non avec la politique de l’administration Trump, force est de constater que la présidence du président américain est en train de transformer l’Amérique. C’est quelque chose qui intéresse profondément la plupart des Américains et également le reste du monde.

Une étude réalisée par le Pew Research Center a révélé que, pendant les 60 premiers jours de sa présidence, seulement 5% de la couverture des médias a été positive. De même, une étude réalisée par le Media Research Center a révélé que la couverture du président américain dans les principaux programmes télévisés en soirée a été à 90% négative en 2017. La couverture était également largement axée sur des allégations non fondées de collusion avec la Russie, qui avaient retenu plus d’attention que les autres questions politiques pendant cette période, telles que les questions de santé ou d’économie.

L’Amérique et sa vision de la liberté définie par ses pères fondateurs est unique au monde. Après avoir personnellement expérimenté les horreurs de l’idéologie communiste en Chine, les fondateurs de The Epoch Times ont saisi cette opportunité américaine pour créer une nouvelle voix libre et puissante vers l’Asie.

Nous considérons que les efforts déployés par l’administration Trump pour changer les politiques socialistes en Amérique ainsi que pour définir des politiques visant à contrer l’infiltration et la subversion par la Chine en Occident, constituent un renversement remarquable par rapport aux politiques antérieures et des efforts sincères qui, s’ils sont pleinement réalisés, bénéficieront à l’Amérique et au monde entier.

Au-delà, nous croyons que des articles écrits de façon précise et juste sur le président Trump, profitent au peuple américain et aux lecteurs en général. The Epoch Times est une organisation de médias non partisane. Dans notre histoire longue de 18 ans, nous n’avons jamais penché pour un candidat politique. Notre devise est «la vérité et la tradition» et nous nous efforçons d’être à la hauteur.

II. À propos de la relation entre The Epoch Times et le Falun Gong

Notre fondateur, John Tang, a quitté la Chine après le massacre de la place Tiananmen pour s’inscrire dans un programme postdoctoral de l’Institut de Technologie de Géorgie aux États-Unis. Il pensait avoir quitté le système communiste.

Cependant, en 1999, il a vu le même appareil de propagande haineuse du Parti communiste chinois (PCC) – qui avait été actif pour vilipender les étudiants de Tiananmen, lancer sa persécution sur les pratiquants de la discipline spirituelle Falun Gong- pratiquants qui étaient alors estimés entre 70 millions à 100 millions en Chine.

Le dictateur chinois d’alors, Jiang Zemin, avait ordonné à l’État «d’éradiquer» le Falun Gong et, en parallèle, il avait ordonné à tous les médias contrôlés par l’État chinois de participer entièrement à cet effort. Jiang Zemin a également mis ses efforts de propagande au niveau international, donnant même au président Bill Clinton un livre défendant la propagande du régime chinois sur le Falun Gong contenant un « impitoyable mur de propagande », comme l’avait rapporté AP à l’époque.

John Tang a été horrifié par les arrestations massives qui ont suivi en Chine. Il a perdu le contact avec des amis et des collègues chinois et les a vus diabolisé en Chine et en Amérique. Il a créé The Epoch Times dans son sous-sol à Atlanta pour offrir une perspective indépendante du régime chinois, et des rédacteurs en chef et des journalistes en Chine se sont rapidement joints à lui. Peu de temps après, 10 membres de The Epoch Times en Chine ont été emprisonnés et condamnés à des peines allant de trois à dix ans de prison pour «incitation à la subversion du pouvoir de l’État», nous obligeant à travailler en grande partie dans la clandestinité.

Plus tard, les contributeurs d’Epoch Times ont continué d’être ciblés: l’un d’entre eux est mort en prison en 2017 après avoir purgé une peine de 12 ans; un autre vient de sortir cette année après 10 ans d’emprisonnement. Le fait est que nous nous sommes engagés dès le début à faire connaître la vérité, dans des circonstances difficiles, et cela fait et fera toujours partie de notre ADN.

Nous voyons la persécution des pratiquants de Falun Gong par le PCC et les manières remarquables et héroïques avec lesquelles ils ont répondu à cette persécution, comme l’une des histoires les moins couvertes des 20 dernières années.

Notre siège se trouve maintenant à New York et nous sommes devenus un média international qui publie en 23 langues et dans 35 pays. Nous travaillons sur une grande variété de sujets que ce soit dans les news ou le divertissement. L’information et les analyses sur la Chine demeurent l’une de nos compétences principales, en particulier sur les questions sur lesquelles le Parti communiste chinois veut contrôler le récit, notamment les violations des droits de l’homme, le mouvement pour la démocratie en Chine et l’oppression des minorités ethniques et religieuses en Chine, telles que les Tibétains, les Ouïgours, les chrétiens, et bien sûr les pratiquants de Falun Gong.

Nous apportons le même esprit de vérité et d’indépendance dans nos reportages sur la politique américaine et le même esprit anime toutes les éditions à travers le monde. Nous sommes impatients de vous voir rejoindre cette aventure.

Jasper Fakkert est rédacteur en chef des éditions américaines de The Epoch Times.

Correction: Cet article a été mis à jour pour refléter avec précision la durée des peines de prison infligées aux journalistes d’Epoch Times en Chine.

 
VOIR AUSSI