Des masques FFP2 défectueux et dangereux rappelés dans toute la France – Ils ont été vendus presque toute l’année 2021

Par Nathalie Dieul
18 mai 2022 01:31 Mis à jour: 18 mai 2022 05:52

Si vous avez acheté une provision de masques FFP2 en 2021, vérifiez s’ils sont de la marque Virtue health et s’ils font partie du lot en rappel, et surtout arrêtez de les utiliser puisqu’ils sont non conformes et « dangereux à l’usage ».

Après les nombreux rappels concernant la nourriture, voici un rappel pour des masques FFP2 qui a été émis ce lundi 16 mai 2022. Il s’agit de masques de la marque Virtue health, conditionnés en deux boîtes de 50 unités chacune. Le numéro de référence du lot est le : 2021‑53317‑1.

Ces masques ont été vendus entre le 17 février 2021 et le 24 novembre 2021 dans toute la France.

La fiche du rappel indique que « le rapport de test de laboratoire APAVE SUD‑EUROPE en date du 21 janvier 2021 vient de nous être communiqué ». On peut se poser des questions par rapport à l’arrivée aussi tardive du rappel, un an et demi après l’émission du rapport de test de laboratoire.

Risques de « dommages internes »

Les risques encourus par le consommateur sont des « dommages internes ». Le motif du rappel indique : « Produit non conforme et dangereux à l’usage. Filtration de particules insuffisante. Pénétration du matériau filtrant. »

Il est demandé de ne plus utiliser ces masques, de les rapporter au point de vente pour un remboursement, et de contacter le service consommateur au : 01 77 38 14 64.

Depuis le lundi 16 mai, le port du masque n’est plus obligatoire dans les transports en commun. Il s’agissait d’une des dernières mesures en vigueur en France face à l’épidémie de Covid‑19 – causé par le virus du PCC (Parti communiste chinois).

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.