Paraplégique, Cathy part pour 1.100 km en fauteuil électrique en traversant le massif central

Par Nathalie Dieul
17 mai 2022 22:21 Mis à jour: 17 mai 2022 22:21

Paraplégique depuis un accident de voiture, Cathy Hedieux aime se donner des défis et se sentir utile à la société. Cette femme de 53 ans vient de partir pour une aventure de 1 100 km en fauteuil électrique tout‑terrain, en partant d’Autun (Saône‑et‑Loire) pour rejoindre le Cap d’Agde (Hérault).

Lorsque Cathy Hedieux, ancienne éducatrice sportive, a eu l’occasion d’essayer un fauteuil tout‑terrain (FTT) au parc du Morvan, ça a été le coup de cœur immédiat. « Retourner comme ça dans la nature après 20 ans, ça m’a pris les tripes. J’ai pleuré de joie parce que malgré l’accident et toutes les épreuves, je me retrouvais avec mes amis dans la vallée de l’Ouche », se souvient la quinquagénaire, en entrevue auprès de France 3 juste avant le grand départ.

En septembre 2021, Cathy est partie pour une plus petite aventure : la traversée du Morvan, près de 300 km pour voir si elle pouvait envisager une autre expédition, une vraie. L’essai étant concluant, elle a pu mettre en place un nouveau voyage d’une quarantaine de jours à raison de 45 à 75 km par jour.

Elle s’est lancée sur ce trajet de la Grande traversée du massif central (GTMC) avec son chien et un accompagnant à vélo, Medhi. Afin de rendre l’utile à l’agréable, Mehdi va cartographier les chemins déjà existants en notant les éventuels nouveaux obstacles, dans le but de rendre l’expérience plus facilement accessible à d’autres paraplégiques.

Permettre à d’autres de découvrir ce « réel bonheur »

C’est en grande partie ce qui motive Cathy : permettre à d’autres de découvrir cette « réelle liberté » qu’elle éprouve lorsqu’elle se trouve sur un FTT dans la forêt. « Quand on est en fauteuil roulant, on est en difficulté pour aller dans les bois, mais avec un fauteuil comme ça, on peut aller faire de la balade, c’est un réel bonheur« , a‑t‑elle expliqué à France Bleu. « Quand je remonte sur mon fauteuil, ça me fait bizarre. »

Vingt ans après l’accident de la route qui l’a laissée en situation de handicap, l’aventurière assure que « le handicap ne doit pas être un fardeau, ni un frein à notre bonheur ».

« Dans la vie, j’ai eu des épreuves que je n’ai pas choisies, mais elle, je l’ai choisie », assure Cathy. « Dans les épreuves, il y a du bon, du mauvais et il faut essayer d’en tirer du positif. La vie, c’est une adaptation, si on veut être heureux, il faut savoir s’adapter. »

***
Chers lecteurs,
Abonnez‑vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.