Péricardite et douleur thoracique vs myocardite

Par Mohan Garikiparithi
20 janvier 2022 17:58 Mis à jour: 2 mai 2023 21:01

La péricardite est une inflammation du péricarde, qui entoure le cœur et peut entraîner des douleurs thoraciques. La myocardite est également un type de gonflement, mais elle concerne le muscle cardiaque lui-même. Les deux peuvent contribuer à une douleur thoracique, mais même si elles peuvent sembler identiques, elles sont très différentes.

La douleur thoracique associée à la péricardite se produit lorsque les couches du péricarde frottent les unes contre les autres. La péricardite est un problème aigu qui ne dure généralement pas très longtemps. Si elle devient chronique, le traitement prescrit est la médication, ou en de rares occasions la chirurgie.

Péricardite versus myocardite

Comme nous l’avons mentionné, la péricardite et la myocardite impliquent toutes deux une inflammation : l’une concerne la membrane qui entoure le cœur, et l’autre entraîne une inflammation du cœur. Les deux affections peuvent être causées par des infections virales, mais le plus souvent, les médecins ne sont pas en mesure de déterminer la cause exacte de la péricardite.

Dans le cas de la myocardite, l’infection peut entraîner des modifications du rythme cardiaque, mais avec un traitement approprié du virus, le rythme cardiaque redevient normal.

Causes de la péricardite

La péricardite survient lorsque les sacs de liquide qui entourent le cœur présentent une inflammation, ce qui entraîne leur frottement. Comme nous l’avons mentionné, la cause principale de la péricardite est une infection virale, mais il n’y a souvent aucune cause connue (idiopathique). La péricardite peut également être observée après une crise cardiaque ou à retardement après une chirurgie cardiaque, c’est ce qu’on appelle le syndrome de Dressler.

Les autres causes de péricardite sont les suivantes :

  • Les troubles inflammatoires systémiques, comme le lupus ou la polyarthrite rhumatoïde ;
  • Traumatisme causé par un accident ou une blessure ;
  • Les troubles de la santé, comme l’insuffisance rénale, le sida, la tuberculose et le cancer ;
  • Certains médicaments (mais cela est généralement rare).

Symptômes de la péricardite

La péricardite aiguë ne dure que quelques jours, mais la péricardite chronique peut survenir dans les six semaines suivant l’arrêt des médicaments. Le symptôme distinctif de la péricardite est une douleur aiguë et lancinante derrière le sternum, du côté gauche. Certains l’ont décrite comme sourde et ressemblant à une pression.

La douleur de la péricardite peut se déplacer vers l’épaule et s’aggraver lorsque vous toussez, vous allongez ou inspirez profondément.

Les autres symptômes de la péricardite sont les suivants :

  • Essoufflement en position allongée ;
  • Palpitations cardiaques ;
  • Fièvre légère ;
  • Faiblesse générale, fatigue ou sensation de malaise ;
  • Toux ;
  • Gonflement de l’abdomen ou des jambes.

Traitement de la péricardite

Le traitement de la péricardite fait appel à des médicaments, tels que des analgésiques en vente libre, des colchicines et des corticostéroïdes. Ces médicaments sont utilisés pour minimiser les symptômes liés à la péricardite.

Si la péricardite est grave, une hospitalisation est possible, surtout si votre médecin soupçonne une tamponnade cardiaque, une complication dangereuse de la péricardite où du liquide s’accumule autour du cœur. Lorsque cette affection est présente, une procédure appelée péricardiocentèse est effectuée, qui consiste à injecter une aiguille dans la poitrine pour drainer le liquide.

Une autre procédure est connue sous le nom de péricardiectomie, qui est effectuée lorsque la péricardite constrictive est diagnostiquée. Cette procédure permet de retirer le péricarde.

Article original publié sur BelmarraHealth.com


Rejoignez-nous sur Telegram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.