Rappel massif de lait pour bébé Candia dans toute la France: un danger potentiel pour la santé

Par Nathalie Dieul
21 septembre 2022 19:33 Mis à jour: 21 septembre 2022 19:33

Le conditionnement de certaines bouteilles de lait pour bébé de marque Candia de 250 ml n’ayant pas été effectué correctement, celles-ci font l’objet d’un rappel massif dans toute la France. Ce lait a été vendu dans de nombreuses grandes surfaces.

Le lait Candia baby junior 4, destiné aux bébés de 20 à 36 mois, fait l’objet d’un rappel dans la France entière. Il s’agit de packs de 24 bouteilles de 250 ml qui ont été vendus dans différentes enseignes : Auchan, Carrefour, Casino, Cora/Match, Intermarché, Leclerc, U.

Trois lots sont concernés par ce rappel, avec les numéros 2SM4047185, 22SM4047186 et 22SM4047187 et les code-barres 3533631193003 ainsi que 3533630900459. La date de durabilité minimale des produits en question est le 1er mars 2023, indique la fiche du site gouvernemental Rappel Conso.

« Susceptibles de présenter un danger pour la santé des consommateurs »

La raison de ce rappel massif est un défaut de thermoscellage de l’opercule de certaines bouteilles remonté par les consommateurs. La fiche de rappel indique que « ces produits ont été fabriqués et/ou conservés dans des conditions ne permettant pas d’apporter de garanties sanitaires satisfaisantes » et qu’ils « sont donc susceptibles de présenter un danger pour la santé des consommateurs ».

Si vous avez acheté ces produits, les consignes sont de ne plus les consommer et de les rapporter au point de vente pour obtenir un remboursement. Un numéro de contact a été mis en place pour les consommateurs : 09-87-87-00-50.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.