Royaume-Uni : un chien accusé de crime de haine raciste pour avoir déféqué devant une maison – d’autres accusations absurdes sont enregistrées

Au Royaume-Uni, n’importe qui peut appeler le « 999 » afin de signaler un « crime de haine ». Malheureusement, certains font des plaintes pour des raisons farfelues et peu fondées, faisant perdre un temps précieux aux policiers qui doivent prendre les dépositions.

Regardez la vidéo pour découvrir quelques-uns des motifs absurdes pour lesquels les gens ont porté plainte :

Selon le Daily Mail, qui a obtenu récemment un document de 118 pages documentant un total de 2 507 crimes de haine présumés ayant eu lieu en 2015 et 2016, l’une de ces accusations était décrite comme suit : « Un chien inconnu a fait ses besoins à l’extérieur de l’adresse de la victime et la victime a perçu cela comme un incident racial. »

Les exemples de plaintes ineptes sont éloquents, ce qui fait dire au député conservateur David Davies : « C’est une partie des raisons pour lesquelles la police a du mal à enquêter sur des infractions graves comme les cambriolages domestiques. »

« Les gens doivent commencer à réfléchir plus attentivement avant d’appeler la police », a-t-il ajouté.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires

VIDÉO RECOMMANDÉE :

Montpellier : un squatteur porte plainte contre le propriétaire du logement
qu’il occupait illégalement

 
VOIR AUSSI