Un jeune criminel tente de se suicider, quitte son corps, entre en « enfer » et se voit montrer les erreurs de ses actions

Par Tara MacIsaac
3 juin 2023 07:55 Mis à jour: 3 juin 2023 07:55

À 19 ans, Jeffrey C. a tenté de se suicider après avoir découvert que sa petite amie le trompait avec son meilleur ami. Après qu’il ait avalé de nombreuses pilules, sa mère a appelé une ambulance après l’avoir découvert.

Jeffrey n’était pas un citoyen modèle, mais son expérience de mort imminente (EMI) a été déterminante pour lui permettre de s’amender.

Il se souvient avoir vu l’au-delà.

Semblant sortir de son corps, Jeffrey a vu un médecin se tenir au-dessus de lui, a-t-il déclaré dans un article publié sur le site web de la Near-Death Experience Research Foundation (Fondation pour la recherche sur l’expérience de mort imminente). Il a constaté qu’il était capable d’entrer dans le corps du médecin et de lire dans son esprit.

« Je suis entré en lui et j’ai vu des images de sa femme, de ses enfants et de sa voiture. J’ai senti la panique en lui », se souvient Jeffrey.

Un être spirituel lui a pris la main et l’a éloigné. Il a pu voir son propre corps, ainsi qu’un médecin et une infirmière qui s’efforçaient de le ranimer. L’être l’a emmené dans une « colonne de lumière ». Au début, il se trouvait dans un endroit qu’il pensait être le paradis, avec des murs ressemblant à des nuages. Il y a vu sa grand-mère.

Puis, soudain, il s’est retrouvé dans un champ nauséabond avec des gens qui avaient des visages de chacal. Une créature démoniaque l’a attrapé et l’a amené dans un endroit où il y avait un tas de cubes empilés.

La créature démoniaque lui a dit que chaque personne obtient un enfer sur mesure.

« Il m’a dit que c’était l’enfer, et que dans chaque cube il y avait un enfer fait sur mesure pour chaque âme », raconte Jeffrey. « Il m’a expliqué que les gens s’adaptent à tous les types d’enfer et que certaines personnes sont plus résistantes que d’autres, de sorte que l’enfer était en constante évolution. Il prenait beaucoup de plaisir à regarder les gens souffrir. »

Jeffrey a été aspiré dans l’un des cubes, où des personnes l’ont gavé de nourriture fétide et ont ri. Ensuite, il a vu défiler toutes les mauvaises choses qu’il avait faites.

« On me mettait dans la peau d’autres personnes alors que je leur faisais du mal », raconte-t-il.

« Je pouvais voir à quel point j’étais insensible aux gens sans même le savoir. C’était atroce et accablant de revivre des choses que j’avais oubliées ou dont je ne me souciais tout simplement pas. On m’a fait ressentir ce que je faisais ressentir aux autres. »

Puis il s’est retrouvé à genoux dans une grotte, avec d’autres personnes autour de lui également agenouillées.

« J’ai vu une fille agenouillée avec les poignets coupés, un homme avec une corde autour du cou et un autre avec l’arrière de la tête explosé », raconte Jeffrey. « J’entendais des cris provenant de la grotte devant moi, et j’essayais d’amener l’une de ces personnes à me parler et à me dire où je me trouvais. L’un d’eux m’a dit de me taire ou je serais le prochain. C’est alors qu’un démon énorme et laid est sorti de la grotte, les a attrapés et les a entraînés dans la grotte. »

Lorsqu’il a fermé les yeux, il a soudain été à nouveau submergé par les visions des mauvaises choses qu’il avait faites. Il comprit que c’était la raison pour laquelle tout le monde gardait les yeux écarquillés, parce qu’ils auraient aussi ces visions s’ils fermaient les yeux.

« Vous ne pouvez pas fermer les yeux. Vous ne pouvez pas parler aux autres », a déclaré Jeffrey. « Vous ne pouvez pas vous lever. Vous ne pouvez pas vous asseoir. Vous ne pouvez que vous agenouiller sur la pointe de vos orteils et sur vos genoux. Tout ce que vous pouvez faire, c’est de regarder le puits de flammes, écouter les cris et espérer ne pas être le prochain. »

Mais il y avait encore de l’espoir.

« Au bout d’un certain temps, mes yeux ont commencé à me brûler si fort que j’ai finalement décidé que cela valait la peine de supporter les mauvais flashs si je pouvais simplement fermer les yeux pendant un moment », a-t-il ajouté. « J’ai commencé à sangloter doucement alors que les flashs de mes mauvaises actions se bousculaient, et j’ai entendu une voix. Elle disait : ‘Si tu lui demandes, peut-être qu’il te sauvera ‘. »

Jeffrey a imploré encore et encore pour son salut.

Il a été amené devant un être spirituel qui lui a demandé ce qui l’amenait là. Jeffrey a répondu que le monde était injuste et qu’il ne voulait plus en faire partie.

Il s’est rendu compte que sa vie avait un sens.

L’être expliqua que Jeffrey avait supplié de naître dans le monde matériel et qu’il avait même choisi quand et de qui il naîtrait.

Il a également révélé que Jeffrey avait été sauvé lorsqu’il l’avait demandé, parce qu’il avait encore une étincelle de croyance.

« Ma croyance signifie bien plus que je ne l’avais jamais réalisé », a déclaré Jeffrey. « Il a vu quelque chose en moi que même moi je ne voyais pas. J’ai commencé à pleurer si fort que je suis resté figé sur le sol, la tête dans les mains, à pleurer de façon incontrôlée. »

On lui a ensuite montré des événements futurs, notamment qu’il se fracturerait le dos et que cela aurait un impact sur lui. Ces événements se sont ensuite réalisés.

On lui a dit qu’il avait choisi ces choses pour une raison avant sa naissance, qu’il était conscient des conséquences et qu’il devait revenir pour les terminer. Il ne voulait pas y retourner, mais lorsqu’il a retrouvé son corps, il a ressenti le réconfort et la paix de Dieu.

La vie de Jeffrey après la mort

Il est resté dans le coma pendant trois jours, mais son esprit était conscient. Il a repensé à tous les détails de son expérience pendant qu’il était allongé là, incapable de s’exprimer. Lorsqu’il est sorti du coma, une infirmière lui a révélé qu’il était mort et qu’il avait été réanimé.

« J’étais un trafiquant de drogue alcoolique qui était devenu un voyou », a-t-il confié. Mais il a changé de vie. Il n’a plus peur de la mort – même après cette expérience cauchemardesque – en raison de son lien primordial et paisible avec le divin.

Les événements futurs qu’il avait entrevus lors de son expérience de mort imminente (EMI) se sont concrétisés, comme les pièces d’un puzzle qui se mettent en place.

« Je savais que c’était réel parce que c’était plus vivant que n’importe quel rêve », a-t-il indiqué. « Aucun rêve ou illusion n’aurait pu m’offrir un tel puzzle qui se met en place au fil des années et forme toujours une image aussi parfaite. »

« Vous voyez, l’image a dû être formée avant que le puzzle ne soit découpé en pièces. Chaque pièce a été conçue pour être trouvée et placée au bon moment, quand elle était nécessaire et pertinente. C’est important. »

Il a partagé ce qu’il avait appris sur les défis de la vie : « [Ils] nous permettent d’acquérir de l’expérience et, parfois, des choses nous sont imposées pour changer le cours des événements. Un pneu crevé sur l’autoroute peut sembler être un problème, mais il vous a peut-être permis d’éviter un accident sur la route. »

D’autres personnes ayant vécu une EMI ont rapporté avoir vu des scènes semblables à celles de Jeffrey.

De nombreux aspects de l’EMI de Jeffrey sont communs à toutes les personnes ayant fait une EMI. Le Dr Jan Holden, chercheuse en EMI, a raconté l’histoire d’un autre homme qui avait tenté de se suicider, alors qu’elle donnait une conférence pour présenter son livre The Handbook of Near-Death Experiences (Manuel des expériences de mort imminente).

L’homme a raconté qu’il s’était retrouvé en chute libre dans l’espace et qu’il avait atterri sur une surface semblable à de l’argile. Lorsqu’il a atterri, il s’est brisé en plusieurs versions de lui-même.

Comme Jeffrey, il s’est retrouvé à vivre toutes les mauvaises choses qu’il avait faites aux autres.

L’un d’entre eux gémissait de détresse. Deux autres rencontraient des personnes de son passé, revoyaient sa vie. L’homme a fait l’expérience d’être le destinataire de ses actions. Il ne s’agissait pas nécessairement des personnes les plus importantes de sa vie. L’un d’entre eux était un inconnu avec lequel il avait été désagréable un jour dans une épicerie.

D’autres lui-même faisaient l’expérience d’un futur proche, comme le fait de voir sa mère recevoir l’appel concernant son suicide. Il a également vu un futur lointain. Sa fille était un bébé au moment de sa tentative de suicide. Il l’a vue pleurer le jour de sa remise de diplôme parce que son père n’était pas là.

Une autre partie de lui criait pour son salut. Une main s’est emparée de cette version, et toutes les autres versions de lui se sont élevées avec elle. Un être spirituel lui a dit qu’il devait repartir, qu’il avait encore des choses à faire.

Aujourd’hui, il est directeur général d’une organisation à but non lucratif de prévention du suicide.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

EN CE MOMENT