6 plantes médicinales que vous devriez cultiver dans votre jardin

Créez une plus grande sécurité sanitaire en cultivant ces plantes médicinales dans votre jardin
Par Emma Suttie
28 juillet 2022 17:46 Mis à jour: 28 juillet 2022 17:46

Il n’y a pas si longtemps, les gens connaissaient les propriétés thérapeutiques des plantes qui poussaient dans les champs et les forêts où ils vivaient. Ces connaissances étaient précieuses lorsque les médecins pouvaient être à des heures, voire des jours de distance. C’était aussi un mode de vie.

Aujourd’hui, le fait de savoir que nous pouvons traiter les maux les plus courants avec des plantes cultivées dans nos jardins nous rend plus autonomes et nous assure de pouvoir répondre à nos besoins fondamentaux en matière de santé, aujourd’hui et à l’avenir.

Voici six plantes médicinales à ajouter à votre « jardin thérapeutique ».

La lavande

Lavandula angustifolia

Tonique du système nerveux, anxiété, dépression, aide au sommeil, maux de tête, stress, douleur et inflammation

Les belles fleurs et l’arôme attrayant de la lavande sont une merveilleuse addition à tout jardin. La lavande possède aussi plusieurs propriétés thérapeutiques très utiles pour les problèmes de santé quotidiens tels que les maux de tête – en particulier ceux associés au stress. La lavande est considérée comme un tonique du système nerveux et constitue un excellent remède naturel contre la nervosité, l’anxiété et la dépression. La lavande est idéale pour favoriser un sommeil naturel grâce à son effet calmant sur le système nerveux. Vous pouvez mettre des fleurs de lavande dans votre chambre à coucher, ou placer quelques gouttes d’huile essentielle de lavande dans un bain ou sur votre oreiller ou vos draps pour vous aider à vous détendre et à trouver un sommeil réparateur.

En cas de dépression, d’anxiété ou de stress général et de tension, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de lavande à une huile de base telle que l’huile d’olive extra-vierge ou l’huile de jojoba et l’appliquer sur différentes parties du corps comme les tempes, l’intérieur des poignets et des coudes, ou la plante des pieds. Ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle de lavande dans un diffuseur aide à lutter contre l’anxiété et la dépression, et détend le corps pour favoriser le sommeil.

En externe, l’huile de lavande peut être utilisée comme une lotion stimulante pour aider les courbatures dues à l’inflammation et à la douleur des articulations, des muscles et d’autres tissus.

Partie utilisée : Les fleurs

Cueillette : Les fleurs de lavande doivent être cueillies juste avant qu’elles s’ouvrent, généralement dès le début de l’été jusqu’au début de l’automne. Les fleurs doivent être séchées doucement à des températures ne dépassant pas 35 degrés Celsius.

Préparation et posologie : Pour le thé, versez une tasse d’eau bouillante sur une cuillère à café de fleurs séchées et laissez infuser pendant 10 minutes. Buvez ce thé trois fois par jour.

Lorsque vous utilisez des huiles essentielles, essayez toujours d’utiliser des huiles biologiques de haute qualité et mélangez-les avec une huile de base comme la noix de coco, le jojoba, l’avocat, l’amande, l’argan, le pépin de raisin ou l’églantier si elles sont appliquées sur la peau.

Achillée millefeuille

Achillea millefolium

Élimination des toxines, fièvres, infections urinaires, cicatrisation des plaies

L’achillée millefeuille est une plante herbacée puissante avec un large éventail d’actions médicinales, ce qui en fait une excellente addition à votre jardin thérapeutique. C’est l’une des meilleures plantes diaphorétiques qui induit la transpiration, aidant le corps à éliminer les toxines par la peau et l’urine.

L’achillée millefeuille est bien connue pour pouvoir traiter les fièvres. Elle régule la circulation sanguine dans toutes les parties du corps. Associée à ses capacités à faire transpirer, elle aide à réguler la température et les fluides corporels et à libérer la chaleur et les toxines, faisant ainsi baisser la fièvre. En cas de fièvre, vous pouvez boire une infusion d’achillée millefeuille (instructions ci-dessous) ou ajouter 8 tasses d’infusion d’achillée millefeuille à un bain chaud.

L’achillée millefeuille a un effet puissant sur le sang et abaisse la pression artérielle grâce à sa capacité à dilater les vaisseaux sanguins périphériques. Elle tonifie et renforce les vaisseaux et est excellente pour traiter les contusions, les saignements et les problèmes de coagulation. Elle peut être utilisée en externe pour la cicatrisation des plaies.

Les propriétés antibactériennes de l’achillée millefeuille en font un excellent choix pour les infections des voies urinaires. Elle renforce et tonifie la vessie, améliorant ainsi l’incontinence et contribuant à diminuer les risques de réinfection. L’achillée millefeuille réduit la douleur dans ces conditions. Elle aide la cystite, une inflammation de la vessie souvent associée à une infection de la vessie. Dans ces cas, vous pouvez utiliser une teinture (une préparation à base d’alcool que l’on prend en interne) ou boire du thé d’achillée.

L’achillée millefeuille est utilisée depuis longtemps dans la médecine européenne, amérindienne et chinoise. En médecine chinoise, l’achillée, ou ya luo, est une plante qui fait circuler le qi (énergie) et le sang. Elle réduit l’inflammation, arrête les saignements et guérit les blessures. L’achillée traite les fièvres, les rhumes, les grippes, les maux de tête, les varices, les hémorroïdes, les infections de la vessie, les calculs urinaires, les mictions fréquentes et les menstruations abondantes ou retardées. La médecine chinoise lui attribue également une composante spirituelle et considère qu’elle unit tous les aspects d’une personne : physique, émotionnel et spirituel. Dans la médecine orientale, cette unité apparaît sous les aspects de la santé, le bonheur et le bien-être.

Parties utilisées : Parties aériennes (les parties d’une plante qui poussent au-dessus du sol)

Cueillette : Toute la partie de la plante qui pousse au-dessus du sol peut être récoltée lorsqu’elle est en fleur, c’est-à-dire généralement dès le début de l’été jusqu’au début de l’automne.

Préparation et dosage : Pour le thé, verser 1 tasse d’eau bouillante sur 1 à 2 cuillères à café de la plante séchée et laisser infuser pendant 10 à 15 minutes. Buvez ce thé trois fois par jour. En cas de fièvre, boire le thé chaud, toutes les heures.

Échinacée

Echinacea angustifolia / Echinacea purpurea

Infections, rhumes et grippes, stimulant immunitaire, bain de bouche, plaies et coupures

L’échinacée est une plante médicinale puissante combattant les infections. Elle est essentielle à tout jardin thérapeutique. L’échinacée produit de jolies fleurs ressemblant à des marguerites, dont la couleur varie du blanc au rose en passant par le violet clair.

Ces dernières années, l’échinacée est devenue un remède populaire contre les rhumes et les grippes. Elle est maintenant largement disponible sous forme de thé, de suppléments, de pastilles et de teintures pour renforcer le système immunitaire et débarrasser l’organisme du rhume et de la grippe. Il s’agit aussi d’un remède prophylactique qui fortifie nos défenses externes et empêche les infections de s’installer.

L’échinacée est bien connue pour ses propriétés antivirales et antibactériennes et sa capacité à traiter toutes sortes d’infections, notamment au niveau des voies respiratoires supérieures. Une étude publiée dans la revue Holistic Nursing Practice en 2016 a révélé que l’utilisation de l’échinacée pendant quatre mois réduisait le nombre total de rhumes, le nombre de jours de rhume et les épisodes de rhume nécessitant des médicaments supplémentaires.

L’échinacée est également efficace pour les plaies et les coupures lorsqu’elle est appliquée topiquement sous forme de lotion.

L’échinacée peut être transformée en bain de bouche pour traiter les affections buccales telles que la gingivite et la parodontite. Une teinture ou une décoction (thé) convient à cet effet. La gingivite est une inflammation des gencives. La parodontite est une infection plus grave qui touche les ligaments et les os soutenant les dents.

Parties utilisées : Les fleurs et les racines

Cueillette : Les racines doivent être récoltées à l’automne.

Préparation et posologie : Pour le thé, mettez 1 à 2 cuillères à café de la racine dans 1 tasse d’eau et portez lentement à ébullition. Laissez mijoter pendant 10 à 15 minutes. Buvez ce thé trois fois par jour.

Pour une teinture, prenez 1 à 4 millilitres trois fois par jour.

Camomille romaine

Chamaemelum nobile

Sédatif doux, calme le système nerveux, facilite la digestion, anti-inflammatoire, analgésique, antiseptique

La camomille est une plante incroyablement polyvalente et un excellent choix pour un jardin thérapeutique. C’est un sédatif très efficace, mais doux qui peut être utilisé sans danger pour les enfants. Elle est souvent utilisée en combinaison avec d’autres plantes médicinales pour ajouter un effet relaxant. La camomille aide à lutter contre l’insomnie, l’anxiété et le stress grâce à ses effets calmants sur le système nerveux. À cet effet, le thé à la camomille est idéal.

En tant que carminatif, la camomille agit sur le système digestif en détendant les muscles de l’estomac, en facilitant le passage des aliments dans le système et en réduisant la production de gaz intestinaux, ce qui contribue à atténuer les douleurs et les ballonnements. Une étude publiée dans Frontiers in Pharmacology en 2018 a démontré que les flavonoïdes de la camomille romaine avaient un effet myorelaxant direct et prolongé sur le muscle lisse du tissu de l’intestin grêle des cochons d’Inde et des humains.

La camomille romaine a des propriétés anti-inflammatoires, analgésiques, antiseptiques et diaphorétiques. La camomille est utilisée dans les cas d’inflammation. Elle est un excellent remède contre la douleur, combat la croissance des micro-organismes (c’est pourquoi elle est un ingrédient courant dans plusieurs savons et produits de nettoyage). Elle provoque la transpiration, ce qui aide le corps à se débarrasser des toxines et autres débris.

Ajouter une poignée de fleurs de camomille dans un grand bol, verser de l’eau bouillante dessus et inhaler la vapeur est un remède naturel contre la congestion nasale et autres inflammations des voies respiratoires supérieures. Une fois l’eau refroidie, vous pouvez l’asperger sur les yeux pour soulager la douleur et le gonflement.

Transformée en baume, la camomille accélère la guérison des coupures et autres blessures.

Parties utilisées : Les fleurs et les feuilles

Cueillette : Les fleurs doivent être cueillies dès la fin du printemps jusqu’à la fin de l’été lorsqu’elles ne sont pas trempées par la rosée ou la pluie. Les fleurs doivent être séchées doucement à une température qui n’est pas trop élevée.

Préparation et posologie : Pour le thé, verser 1 tasse d’eau bouillante sur 2 cuillères à café de la plante séchée et laisser infuser pendant 5 à 10 minutes. Pour les problèmes digestifs, boire le thé après les repas. Un thé plus fort doit être utilisé pour des conditions telles que la gingivite ou la parodontite. Faites bouillir 1/2 tasse de fleurs dans 2 litres (environ 8,4 tasses) d’eau pour faire un bain de vapeur. Couvrez votre tête avec une serviette et respirez la vapeur.

Souci

Calendula officinalis

Inflammation de la peau, problèmes de vésicule biliaire, indigestion, infections fongiques, ulcères gastriques et duodénaux

Les fleurs jaune-orange du souci ajoutent une jolie couleur à votre jardin et leurs propriétés médicinales aident à soigner une variété de maux.

Le souci est particulièrement efficace pour les inflammations cutanées résultant d’une infection ainsi que pour les saignements externes, les blessures, les contusions, les foulures, les brûlures mineures et les échaudages. Dans ces cas, le souci peut être utilisé comme lotion, baume, cataplasme ou compresse.

Le souci est un cholagogue – il provoque une contraction de la vésicule biliaire et stimule la sécrétion de bile. Il est utilisé pour soulager les problèmes de vésicule biliaire et les indigestions. Il traite également les ulcères gastriques et duodénaux.

Le souci a des propriétés antifongiques et peut être utilisé en interne et en externe pour les infections fongiques. C’est également un remède efficace contre les retards de menstruation et les règles douloureuses.

Si vous élevez des poulets, le souci est un excellent complément à leur alimentation pour améliorer leur santé et la qualité de leurs œufs. Une étude publiée dans l’International Journal of Poultry Science a révélé que les poules nourries au souci ou à l’extrait de souci pondaient des œufs plus sains avec beaucoup moins de cholestérol.

Parties utilisées : Les pétales jaunes (fleurons)

Cueillette : Vous pouvez cueillir les fleurs entières ou seulement les pétales dès le début de l’été jusqu’au début de l’automne. Les fleurs doivent être séchées très soigneusement pour éviter toute décoloration.

Préparation et dosage : Pour le thé, versez 1 tasse d’eau bouillante sur 1 à 2 cuillères à café de fleurons et laissez infuser pendant 10 à 15 minutes. Buvez ce thé trois fois par jour.

Recette simple de baume de souci

Cette pommade au souci est excellente pour les coupures, les plaies ou les brûlures mineures.

Recette : Prenez 60 grammes/2 onces (ou environ une poignée) de fleurs de souci fraîchement cueillies, ajoutez-les à 200 grammes/7 onces de vaseline fondue, et portez le mélange à ébullition. Laissez mijoter très doucement pendant environ 10 minutes, en remuant bien. Passez ensuite le tout au tamis d’une gaze fine, en pressant tout le liquide des fleurs. Versez le liquide dans un récipient et fermez-le après qu’il a refroidi.

Cette recette provient de Holistic Herbal de David Hoffmann.

Oreille d’agneau

Stachys byzantina

Pansements naturels, cicatrisation rapide des coupures, blessures et brûlures, papier hygiénique naturel, antimicrobien

L’oreille d’agneau (épiaire laineuse) est une plante très attrayante et est souvent cultivée comme plante ornementale en raison de ses feuilles duveteuses qui ressemblent aux oreilles douces des agneaux. Pour cette raison, elle est populaire dans les jardins d’enfants, car ses feuilles douces sont agréables à toucher. L’oreille d’agneau fait partie de la famille de la menthe et est originaire du Moyen-Orient. Cette plante est facile à cultiver et a besoin de plein soleil et d’un sol bien drainé.

Les feuilles de l’épiaire laineuse ont des propriétés antiseptiques et astringentes. Elles sont excellentes pour accélérer la guérison des blessures, des coupures et des éraflures, les feuilles étant placées directement sur la peau. Les feuilles de la plante ont été utilisées comme bandages pendant la guerre civile et certaines histoires suggèrent qu’elles étaient déjà utilisées de cette manière au Moyen Âge.

L’oreille d’agneau peut aussi être utilisée comme alternative au papier toilette. On raconte que les scouts l’utilisaient à cette fin. Assurez-vous toujours que vos compétences en matière d’identification des plantes sont excellentes si vous comptez utiliser l’oreille d’agneau de cette façon.

Dans une étude publiée dans Plants en 2021, l’oreille d’agneau et deux autres espèces du même genre (Stachys) ont été étudiées pour leur activité antimicrobienne. L’oreille d’agneau (Stachys byzantina) a montré une activité antimicrobienne contre des souches de bactéries gram-positives et gram-négatives – huit au total.

Parties utilisées : Les fleurs et les feuilles

Cueillette : Récolter les parties aériennes au milieu de l’été, juste au début de la floraison.

Préparation et posologie : Vous pouvez placer les feuilles directement sur les coupures et les blessures, ou écraser les feuilles et les mettre sur les piqûres et les morsures d’insectes. Le thé fait à partir de feuilles séchées est bénéfique pour les rhumes et les infections des gencives et de la gorge. Le thé qui a été refroidi peut être utilisé comme un lavage d’yeux pour les orgelets.

Dernières réflexions

Les plantes sont nos alliées dans le monde naturel. Si nous apprenons à exploiter leurs dons, nous pouvons nous reconnecter à la planète et améliorer notre santé et notre bien-être par la même occasion.

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.