La déclaration d’annexion par la Russie des quatre régions ukrainiennes n’a « aucune valeur juridique ou politique », estime Giorgia Meloni

Par Epoch Times avec AFP
30 septembre 2022 17:40 Mis à jour: 30 septembre 2022 18:27

Giorgia Meloni, cheffe pressentie du futur gouvernement italien, a estimé vendredi que l’annexion par la Russie de quatre régions ukrainiennes n’avait « aucune valeur juridique ou politique » et démontrait que Vladimir Poutine « menace » la sécurité européenne.

« La déclaration d’annexion à la Fédération de Russie de quatre régions ukrainiennes après les simulacres de référendum qui se sont déroulés sous une violente occupation militaire, n’a aucune valeur juridique ou politique », a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Vladimir « Poutine démontre encore une fois sa vision néo-impérialiste de caractère soviétique qui menace la sécurité du continent européen tout entier », poursuit la cheffe du parti « Fratelli d’Italia » (FdI) qui a remporté avec ses alliés les législatives de dimanche.

« Cette nouvelle violation de la part de la Russie des règles de coexistence entre les nations confirme la nécessité pour les démocraties occidentales d’être unies et soudées », a conclu Mme Meloni.

Mme Meloni devrait succéder dans les prochaines semaines à Mario Draghi qui a apporté son ferme soutien à l’Ukraine, également à travers l’envoi d’armes, et aux sanctions contre la Russie depuis le début de la guerre.

Même si Giorgia Meloni est plutôt eurosceptique, elle a soutenu la ligne de M. Draghi sur l’Ukraine, alors que ses possibles futurs alliés au gouvernement, le chef de la Ligue d’extrême droite Matteo Salvini et l’ancien Premier ministre de droite Silvio Berlusconi entretiennent depuis longtemps des liens de proximité avec Moscou.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.