Deux-Sèvres: victime d’un accident de paramoteur, le colonel Pascal Moine est décédé

Par Emmanuelle Bourdy
22 juin 2022 19:06 Mis à jour: 22 juin 2022 19:06

C’est avec une profonde tristesse que les Sapeurs-Pompiers des Deux-Sèvres ont relaté la mort de Pascal Moine, le chef des pompiers de ce département, sur les réseaux sociaux. Il est décédé d’un accident de paramoteur à Saint-Rémy près de Niort (Deux-Sèvres).

Victime d’un accident ce samedi 18 juin, le directeur départemental du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) des Deux-Sèvres, Pascal Moine, est décédé. Le Colonel hors-classe était âgé de 52 ans. Cette information a notamment été rapportée ce dimanche 19 juin sur le compte Twitter des Sapeurs-Pompiers des Deux-Sèvres.

Aucun témoin oculaire de l’accident

Natif de Sarreguemines, en Moselle, Pascal Moine était marié et père de deux enfants. Depuis le 17 janvier dernier, il était à la tête du SDIS 79. Cet amoureux de la nature avait également pour passion le semi-marathon, l’ULM et le paramoteur.

C’est précisément un accident de paramoteur qui l’aura emporté, alors qu’il se trouvait dans la commune de Saint-Rémy, près de Niort rapporte Ouest-France. Les circonstances de l’accident n’ont pas été dévoilées, sans doute faute de témoin oculaire. On sait simplement que sa voilure a été découverte par une joggeuse dans un champ, ainsi que le précisent nos confrères.

La gendarmerie des transports aériens de Bordeaux, ainsi que la brigade de recherches (BR) de Niort et des techniciens de l’identification criminelle mènent actuellement l’enquête afin de déterminer les circonstances de l’accident. Outre l’analyse du paramoteur, les enquêteurs se penchent également sur les conditions météorologiques.

Il avait été décoré de l’Ordre national du mérite

Avant sa fonction de chef dans les Deux-Sèvres, Pascal Moine avait exercé dans les Vosges. Le quotidien régional souligne que le défunt avait d’ailleurs reçu du préfet des Vosges, le 11 janvier, l’Ordre national du mérite pour son « parcours exemplaire au SDIS 88 et une implication exceptionnelle depuis plus de 25 ans au service de tous ».

« C’est avec une profonde tristesse que les sapeurs-pompiers des Vosges ont appris le décès accidentel de leur ancien directeur départemental adjoint. Nos pensées sont tournées vers sa famille, ses proches et ses collègues du @SDIS79 », ont tenu à exprimer les sapeurs-pompiers des Vosges sur Twitter.

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.