Hausse des carburants : l’Etat « ne gagne pas d’argent » dessus, dit Élisabeth Borne

Par Epoch Times avec AFP
8 juin 2022 21:25 Mis à jour: 9 juin 2022 19:48

Questionnée sur la hausse des prix des carburants lors d’une réunion publique mercredi 8 juin au soir à Vire (Calvados), la cheffe du gouvernement Élisabeth Borne a assuré que l’État ne gagnait pas d’argent grâce aux taxes.

La barre des 2 euros dépassée

« Je peux vous assurer qu’aujourd’hui l’État ne gagne pas d’argent sur les taxes sur les carburants », a-t-elle répondu à une question lors d’une réunion publique dans le Calvados, où elle cherche à se faire élire dans la 6e circonscription.

Les prix des carburants routiers vendus en France ont progressé la semaine dernière, l’essence repassant au-dessus de la barre des 2 euros malgré la ristourne à la pompe mise en place par le gouvernement.

Élisabeth Borne a qualifié la situation d’ « assez paradoxale » et de moment « délicat » pour « protéger le pouvoir d’achat des Français » alors qu’ « il faut en même temps le maximum d’argent pour sortir de la dépendance aux énergies fossiles ».

Le « bouclier tarifaire » pour 20 à 25 milliards de dépenses est acté

« Il faut qu’on ait aussi en tête qu’il faut naturellement protéger le pouvoir d’achat, et on va le faire. On continuera sur ce bouclier tarifaire, et que dans le même temps il faut absolument qu’on arrive à faire ce virage, à réduire les consommations des bâtiments, à changer les systèmes de chauffage, à passer à des voitures électriques. Et qu’on puisse consacrer le maximum des ressources du pays à sortir des énergies fossiles plutôt qu’à subventionner les énergies fossiles », a dit Mme Borne.

La prolongation jusqu’à la fin de l’année du « bouclier tarifaire » (plafonnement des prix de l’électricité et du gaz) est actée. « Il faut que chacun soit conscient que le bouclier tarifaire c’est 20 à 25 milliards de dépenses », a expliqué Mme Borne mercredi soir à son auditoire.

La Première ministre sera également en campagne jeudi soir et vendredi 10 juin dans le Calvados avant le premier tour des élections législatives organisées dimanche.

***

Chers lecteurs,
Abonnez-vous à nos newsletters pour recevoir notre sélection d’articles sur l’actualité.
https://www.epochtimes.fr/newsletter

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques répétées pour faire taire nos informations. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.