Le Kazakhstan inaugure un nouveau complexe portuaire sur la Caspienne

Le Kazakhstan a inauguré samedi un nouveau complexe portuaire à Kouryk sur la mer Caspienne, que les autorités de ce pays d’Asie centrale espèrent voir devenir un important nœud sur les « Nouvelle routes de la Soie » chinoises. « Investir dans les infrastructures de transport rend notre économie plus compétitive. Nous fournissons un stimulus aux routes de commerce des Nouvelle routes de la Soie », a déclaré le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev lors d’un discours sur place.

le Kazakhstan  fait le choix de lier son économie à la Chine

Ex-république soviétique, le Kazakhstan a fait le choix de lier étroitement le futur de son économie à la Chine en investissant massivement dans les routes, les chemins de fer et les infrastructures portuaires qui devraient faciliter les liens commerciaux. Kouryk est l’un des deux ports kazakhs, avec Aktaou, 100 kilomètres plus au nord, pressentis pour devenir de futurs nœuds de commerce entre l’Asie et l’Europe.

4,5 millions de tonnes de marchandises passeront par Kouryk

Les autorités kazakhes espèrent que près de 4,5 millions de tonnes de marchandises passeront par Kouryk d’ici la fin 2018, soit trois fois plus que l’an dernier. Le renforcement des capacités des deux ports est également essentiel à l’industrie pétrolière du pays.

Le président chinois Xi Jinping veut avec le colossal projet des « Nouvelles routes de la Soie », lancé en 2013, déployer routes, ports, voies ferrées et parcs industriels à travers l’Asie, aux portes de l’Europe et jusqu’en Afrique, pour un coût de plus de 1.000 milliards de dollars.

DC avec AFP

 
VOIR AUSSI