Les plus éblouissantes photos 2024 de notre Voie lactée – chaque image a sa propre histoire

Les meilleures images de la Voie lactée prises dans le monde entier

Par Anna Mason
8 juin 2024 13:11 Mis à jour: 9 juin 2024 00:20

La saison de la Voie lactée bat son plein et, dans le monde entier, les astrophotographes s’arrachent les clichés magiques de notre galaxie.

Chaque année, à la fin du mois de mai, le blog de photographie de voyage Capture the Atlas publie sa collection des 25 meilleures nouvelles photos de la Voie lactée. En 2024, la septième édition de cette compilation présente des images envoûtantes prises dans des lieux lointains de 15 pays différents. Chaque photo de la liste, sélectionnée parmi plus de 5000 entrées, a sa propre histoire.

Pour observer la Voie lactée avec un maximum de clarté, il faut un ciel sombre et exempt de pollution lumineuse. Les 25 photographes, qui représentent 19 nationalités différentes, ont entrepris des voyages exceptionnels pour réaliser leurs clichés. Beaucoup ont bravé des températures glaciales à haute altitude et certains ont même campé pendant des jours. Une chose que tous ont en commun, quel que soit l’endroit où ils sont allés, est l’expérience inoubliable qu’ils ont vécue en observant la beauté de la Voie lactée.

Lors de la sélection des photographies, Dan Zafra, le rédacteur en chef de Capture the Atlas, évalue la qualité de l’image, l’histoire qui se cache derrière la prise de vue et l’inspiration générale qu’elle offre. Voici les 25 meilleures photographies de cette année qui ont immortalisé notre grande galaxie dans toute sa gloire et qui proviennent de 15 pays différents : la France, la Suisse, l’Espagne, l’Italie, la Bulgarie, la Slovénie, les États-Unis, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Chili, l’Argentine, l’Égypte, le sultanat d’Oman, le Yémen et la Jordanie.

Lightning Lake (Le lac des éclairs) par Tom Rae

Lightning Lake par Tom Rae. (Avec l’aimable autorisation de Tom Rae via Capture the Atlas)

Tom Rae avait « rêvé de capturer » la Voie lactée depuis Aoraki, la plus haute montagne de Nouvelle-Zélande, dans le parc national du mont Cook, lors d’une nuit d’hiver.

Se souvenant de son voyage dans la vallée pour atteindre le lac glacial, avec le ciel rougeoyant rempli de milliards d’étoiles, le photographe a confié à Capture the Atlas que « la scène qui s’est déroulée m’a donné l’impression d’avoir atterri sur une autre planète (…) un aperçu de l’immensité de l’au-delà ».

The Vanity of Life (La vanité de la vie) par Mihail Minkov

The Vanity of Life par Mihail Minkov. (Avec l’aimable autorisation de Mihail Minkov via Capture the Atlas)

La composition de la spectaculaire photo de Mihail Minkov, prise dans le désert de Wadi Rum en Jordanie, vise à attirer intentionnellement l’attention du spectateur sur une petite silhouette humaine avec « le majestueux noyau de la Voie lactée » dominant l’arrière-plan. La photographie souligne magnifiquement « l’insignifiance de l’humanité dans le grand schéma de l’univers ».

Le photographe déclare : « Chaque fois que je m’aventure à photographier le ciel nocturne, je suis rempli d’un sentiment d’humilité et de gratitude pour mon existence. C’est comme si mes problèmes diminuaient en comparaison, et cela me rappelle l’immense amour que j’ai pour ma famille et la beauté de la vie, ce qui fait que tout le reste semble insignifiant. »

A clear welcome (Un bon accueil) par Francesco Dall’Olmo

A clear welcome par Francesco Dall’Olmo. (Avec l’aimable autorisation de Francesco Dall’Olmo via Capture the Atlas)

Des conditions rares et favorables en Patagonie, en Argentine, ont permis au photographe Francesco Dall’Olmo de prendre une superbe photo du mont Fitz Roy, parfaitement « encadré par l’arche de la Voie lactée », avec la Laguna de los Tres au premier plan.

« C’est la première photo que j’ai prise en Patagonie », explique-t-il. « Contrairement aux attentes de froid, de pluie et de vent, notre première rencontre avec ces paysages a été inhabituelle : près de trois jours de ciel dégagé. Arrivé à la lagune vers 7 heures du matin, j’ai immédiatement pris des photos du ciel. Peu après, j’ai photographié le premier plan, où le crépuscule s’était déjà installé. La clarté de l’accueil m’a permis de réaliser cette photo rare. »

Starlight Therapy (Thérapie par la lumière des étoiles) par Kavan Chay

Starlight Therapy par Kavan Chay. (Avec l’aimable autorisation de Kavan Chay via Capture the Atlas)

Kavan Chay traversait une période difficile lorsqu’il est allé en Nouvelle-Zélande dans le cadre d’un voyage photographique. L’ascension du mont Cook, également appelé Aoraki, pour améliorer sa santé mentale, n’a pas été de tout repos, surtout avec un matériel imposant. La nuit passée à la belle étoile a cependant été « à couper le souffle » et à 5 heures du matin, il a réussi à prendre cette magnifique photo.

Blue Lagoon Under the Stars (La lagune bleue sous les étoiles) par Yuri Beletsky

Blue Lagoon under the stards par Yuri Beletsky. (Avec l’aimable autorisation de Yuri Beletsky via Capture the Atlas)

Le photographe Yuri Beletsky a vécu un moment inoubliable dans le désert d’Atacama, au Chili, en capturant le centre galactique de la Voie lactée avec sa lumière zodiacale.

« La couleur bleue était aussi réelle que les étoiles dans le ciel, ajoutant une touche de magie à la scène. C’était une expérience absolument incroyable», a-t-il confié, ajoutant qu’il se sentait profondément connecté au monde et à l’univers qui l’entourent.

The Lions Den (La fosse aux lions) par Lorenzo Ranieri

The Lions Den par Lorenzo Ranieri. (Avec l’aimable autorisation de Lorenzo Ranieri via Capture the Atlas)

En passant une nuit palpitante sur le plateau du désert chilien d’Atacama – une région « potentiellement dangereuse » puisqu’elle a été désignée comme réserve de lions de montagne – Lorenzo Ranieri s’est retrouvé entouré d’une zone « jonchée d’ossements de petits animaux ».

M. Ranieri a qualifié l’expérience d’« un peu éprouvante », mais a dit que la possibilité de photographier la splendeur de l’arche de la Voie lactée en valait la peine.

Bluff Hut (La cabane de la falaise) par Rachel Roberts

Bluff Hut par Rachel Roberts. (Avec l’aimable autorisation de Rachel Roberts via Capture the Atlas)

Pour se rendre dans « l’un des endroits les plus sombres de la planète » – la vallée de la rivière Mungo dans les Alpes du Sud, sur l’île sud de la Nouvelle-Zélande – Rachel Roberts a dû prendre l’hélicoptère. Au départ, elle avait prévu de se rendre à un autre endroit, mais lorsque le mauvais temps s’est installé, elle a fait confiance au pilote pour choisir le meilleur endroit, ce qui a donné cette photo de la Voie lactée « s’arquant majestueusement » au-dessus de la cabane de la falaise.

Blooming Bottle Tree (L’arbre à bouteilles en fleurs) par Rositsa Dimitrova

Blooming Bottle Tree par Rositsa Dimitrova. (Avec l’aimable autorisation de Rositsa Dimitrova via Capture the Atlas)

Le ciel nocturne au-dessus de l’île de Socotra, au Yémen, est classé Bortle 1, le ciel le plus sombre sur l’échelle de Bortle. La photographie de la Voie lactée de Rosita Dimitrova, qui se détache sur un paysage d’apparence extraterrestre, est envoûtante.

« Je dois admettre que camper et photographier toute la nuit n’étaient pas une activité des plus agréables, mais tous les défis en valaient la peine. Je rêve maintenant d’emmener un jour mes deux filles à Socotra, pour qu’elles vivent une expérience inoubliable », a-t-elle confié.

Atmospheric Fireworks (Feu d’artifice atmosphérique) par Julien Looten

Atmospheric Fireworks par Julien Looten. (Avec l’aimable autorisation de Julien Looten via Capture the Atlas)

Julien Looten s’est aventuré au pied d’un château médiéval en Dordogne pour capturer l’arche « hivernal » de la Voie lactée. Un phénomène naturel connu sous le nom de chimiluminescence – une réaction chimique dans la haute atmosphère qui émet une faible lumière – a illuminé le ciel à côté du château spectaculaire, comme des nuages multicolores.

Desert Bloom (Fleurs du désert) de Marcin Zajac

Desert Bloom par Marcin Zajac. (Avec l’aimable autorisation de Marcin Zajac via Capture the Atlas)

Le parc d’État de la vallée de Goblin, situé dans un coin reculé du plateau du Colorado, aux États-Unis, est merveilleusement exempt de pollution lumineuse urbaine. Marcin Zajac a pris cette photo intrigante d’un groupe de hoodoos (hautes formations rocheuses) appelé les Trois Sœurs, avec des fleurs sauvages au premier plan et la Voie lactée mystique au-dessus.

Découvrez d’autres photographies fascinantes ci-dessous :

Caradhras—Milky Way Arch Above Vrsic Pass par Matej Mlakar. (Avec l’aimable autorisation de Matej Mlakar via Capture the Atlas)
Mungo Dreamtime (Le temps de rêve de Mungo) par John Rutter. (Avec l’aimable autorisation de John Rutter via Capture the Atlas)
Lupine Dreams (Rêves de lupins) de Brandt Ryder. (Avec l’aimable autorisation de Brandt Ryder via Capture the Atlas)
Starry Hoodoo Wonderland (Pays des merveilles étoilées de Hoodoo) par Stephanie Thi. (Avec l’aimable autorisation de Stephanie Thi via Capture the Atlas)
Road to Winter Paradise (En route vers le paradis hivernal) par Andrea Curzi. (Avec l’aimable autorisation d’Andrea Curzi via Capture the Atlas)
Le Tajinaste par Maximilian Höfling. (Avec l’aimable autorisation de Maximilian Höfling via Capture the Atlas)
Rainbow Valley (La vallée de l’arc-en-ciel) par Baillie Farley. (Avec l’aimable autorisation de Baillie Farley via Capture the Atlas)
Mother Juniper (Genévrier commun) par Benjamin Barakat. (Avec l’aimable autorisation de Benjamin Barakat via Capture the Atlas)
The Celestial Symphony Above a High Desert Lagoon (La symphonie céleste au-dessus d’une lagune du Haut-Désert) par Kerry-ann Lecky Hepburn. (Avec l’aimable autorisation de Kerry-ann Lecky Hepburn via Capture the Atlas)
Multicolored Up and Down (Multicolore en haut et en bas) par Cari Letelier. (Avec l’aimable autorisation de Cari Letelier via Capture the Atlas)
The Kingdom of Perun (Le royaume de Perun) par Tervel Kutsev. (Avec l’aimable autorisation de Tervel Kutsev via Capture the Atlas)
Milky Way at Morning Glory Pool (Voie lactée à Morning Glory Pool) par Jerry Zhang. (Avec l’aimable autorisation de Jerry Zhang via Capture the Atlas)
Sand Path (Chemin de sable) par Hugo Valle. (Avec l’aimable autorisation de Hugo Valle via Capture the Atlas)
Tombolo Milky Way (Voie lactée du Tombolo) par Marc Rassel. (Avec l’aimable autorisation de Marc Rassel via Capture the Atlas)
Saoseo par Alexander Forst. (Avec l’aimable autorisation d’Alexander Forst via Capture the Atlas)
Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide publique et n’appartenant à aucun parti politique ou groupe financier. Depuis notre création, nous faisons face à des attaques déloyales pour faire taire nos informations portant notamment sur les questions de droits de l'homme en Chine. C'est pourquoi, nous comptons sur votre soutien pour défendre notre journalisme indépendant et pour continuer, grâce à vous, à faire connaître la vérité.

EN CE MOMENT